Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

CYRILLE, PATRIARCHE DE MOSCOU ET DE TOUTES LES RUSSIES, POURSUIT SA VISITE EN UKRAINE

S'abonner
Cyrille, patriarche de Moscou et de toutes les Russies, a appelé dans la ville de Rovno, en Ukraine de l’Ouest, à pardonner et à prier pour tous ceux qui sont aujourd’hui entraînés dans le schisme.
Cyrille, patriarche de Moscou et de toutes les Russies, a appelé dans la ville de Rovno, en Ukraine de l’Ouest, à pardonner et à prier pour tous ceux qui sont aujourd’hui entraînés dans le schisme. Il est arrivé dans cette ville en dépit des tentatives de nationalistes de l’en empêcher.
Les Ukrainiens sont tiraillés par la visite patriarcale. Les nationalistes s’efforcent d’empêcher le Patriarche Cyrille de visiter les évêchés occidentaux de l’Église Orthodoxe Russe, est convaincue Anna, favorable au schisme, est contre la visite du Patriarche de Moscou.
Nous voulons être une puissance indépendante, nous vouons avoir notre Patriarche et nous en avons un. Nous ne sommes pas contre la visite du Patriarche Cyrille à condition de ne pas faire de la propagande en faveur de son Église. Nous avons l’intention de nous opposer de toutes nos forces. Que la Patriarche Cyrille prie pour qui il veut, mais on ne doit pas nous imposer ses opinions et convictions. Nous voulons la liberté.
Les croyants orthodoxes n’étaient pas sûrs jusqu’au denier moment que personne n’empêche la visite du Patriarche et ils l’ont accueilli avec des cris de joie. Lioubov ne parle point le russe mais elle est convaincue qu’il faut vivre avec la Russie dans l’amitié et que l’Église Orthodoxe doit être unique et intègre.
Le Patriarche Cyrille est notre Patriarche. Nous somme très heureux de sa visite. Nous avons honte que les autorités aient tenté de l’empêcher de nous rendre visite, de rencontrer les simples gens. Nous ne pouvons pas prendre les schistes au sérieux, ce sont des sectaires. Le fait que les autorités ukrainiennes les soutiennent me fait honte.
Les croyants fondent de gros espoirs sur le Patriarche Cyrille pour en finir avec le schisme. La situation est tellement grave dans la région qu’il est dangereux pour les prêtres orthodoxes d’y servir et même d’y vivre. Certains ont été battus et même tués. Les schistes s’emparent des églises orthodoxes depuis le début des années 1990. Il n’y a pas une seule cathédrale de l’Église Orthodoxe Russe à Loutsk, les schistes se sont emparés de la dernière qui restait. « Je ne peux pas comprendre la situation où les chrétiens se lèvent contre leurs frères », dit avec regret le prêtre Gueorgui Drauz, représentant de la Cathédrale gréco-catholique de Rovno. – Je suis moi-même catholique, mais je suis très content de la visite du Patriarche », dit-il.
Nous somme venus pour appuyer le Patriarche Cyrille. C’est un signe d’unité qui doit consolider les chrétiens. Je suis sûr que le Pape Bénédicte XVI agisse de la sorte et nous soutienne. Car la chrétienté occidentale n’aurait pas existée sans l’idée orientale ni les primats orientaux de l’Église. Au moment où le Patriarche de notre Église sœur est venu, les paroissiens prient pour l’amour et l’unité des Églises orthodoxes en Ukraine. Beaucoup ont oublié aujourd’hui pour des raisons politiques le bienfait du baptême de la Russie. Le Patriarche est venu ici pour unifier les chrétiens orthodoxes.
Les villes de Rovno, de Korec, de Loutsk, de Vladimir-Volynski, de Pochaev sont inscrites au programme de visite du Patriarche Cyrille en Ukraine de l’ouest. Aucun schiste ne pourra l’empêcher de visiter notre pays. « Je suis un pèlerin et je suis venus prier ensemble avec mes frères. Je suis sûr que tous ceux qui cherchent à diviser notre foi comprendront vite qu’ils se sont engagés dans une mauvaise direction.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала