Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

LA RUSSIE AIDE LA COALITION INTERNATIONALE EN AFGHANISTAN A COMBATTRE LE TERRORISME

S'abonner
L’accord sur le transit de charges militaires acheminées en Afghanistan par le territoire de la Russie entre en vigueur le 6 septembre.

L’accord sur le transit de charges militaires acheminées en Afghanistan par le territoire de la Russie entre en vigueur le 6 septembre. La Russie a réalisé une autre démarche positive en vue de soutenir les efforts de la coalition internationale pour combattre le terrorisme qui a fait de l’Afghanistan son rempart.

          Cet évènement est d’autant plus actuel dans la sitation militaro-politique qui s’est aggravée dans ce pays de l’Asie Centrale. Les forces de la coalition internationale ont essuyé cette années les plus lourdes pertes depuis 8 ans. La situation s’est agrravée d’avantage après les élections présidentielles en Afghanistan qui ont attisé la lutte politique interne et, de plus, ont donné une impulsion à l’activité terroriste des mouvements islamistes radicaux des Talibans et d’Al Qaïda.  Leurs combattants rendent très difficile le transit de charges militaires pour les forces de la coalition en Afghanistan par le territoire du Pakistan. Les pays de l’alliance ont porté depuis longtems , dans ces conditions, leur attention à la Russie en tant qu’un couloir alternatif fiable et sécuritaire pour approvisionner leurs troupes. Les accords de transits de charges ont été au début conclus avec l’Allemagne, la France et l’Espagne, ensuite avec Washington, lors de la visite en juillet à Moscou du président américain Barack Obama. Selon l’accord, l’aviation de transport militaire est autorisée à efffectuer jusqu’à 4,5 mille vols par an dans l’espace aérien de la Russie en route vers l’Afghanistan. L’accord ne limite pas pour autant de telle manière les vols commerciaux pour transporter les charges militaires et les troupes américaines. Voici le commentaire de l’orientaliste  Iouri Kroupnov.

         D’une part, la mise en oeuvre de cet accord est bien nécessaire pour que les Etats-Unis et l’Otan puissent réaliser leur stratégie qu’ils mènent depuis 8 ans en Afghanistan. Aussi, en comprenant leur situation complexe, la Russie a-t-elle proposé son aide à l’Otan. De l’autre, nous devons comprendre que malheureusement ces accords n’ont pas été conclus pour que l’Otan déploie des efforst supplémentaires, avant tout,  pour combattre le trafic de stupéfiants en Afghanistan. Bien sûr, ce n’est pas correct. Aussi devons-nous poser prochainement des conditions respectives à ce genre d’accord, tout en aidant l’Otan.

    Pour ce qui est des conditions régissant l’accord de transit, comme l’a noté Sergeî Lavrov, chef de la diplomatie russe, nous avons le droit de demander tout avion de transport de se poser au sol en vue de contrôler la cargaison.  Au point de vue juridique, c’est un instrument très propre et très efficace que la partie américaine a accepté et je pense qu’il fonctionne sans dérapages.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала