Nigéria: les autorités libèrent un navire et son équipage russe

Le pétrolier Makhambet et son équipage russe, retenus par les autorités portuaires nigérianes pour avoir enfreint la loi nationale de cabotage, a été autorisé à reprendre la route à la mi-septembre, a annoncé vendredi le ministère russe des Affaires étrangères (MID).
 Le pétrolier Makhambet et son équipage russe, retenus par les autorités portuaires nigérianes pour avoir enfreint la loi nationale de cabotage, a été autorisé à reprendre la route à la mi-septembre, a annoncé vendredi le ministère russe des Affaires étrangères (MID).L'information relative à l'arrestation du navire est apparue dans la presse ces derniers jours. "L'ambassade de Russie au Nigéria a confirmé l'information selon laquelle le cargo Makhambet, rattaché au port kazakh d'Aktaou, a été arrêté par les autorités portuaires de la Lagos le 4 juillet dernier. Sur décision de la Cour d'appel du Nigéria le navire a été libéré. Il se trouve actuellement dans le port de Cotonou (Bénin)", stipule le communiqué. "L'état de santé des douze citoyens russes qui se trouvaient à bord est satisfaisant", indiqué le ministère.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала