Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Rencontre Poutine-écrivains: l'affaire Khodorkovski évoquée

S'abonner
La possibilité d'une grâce pour Mikhaïl Khodorkovski, ex-chef de la société pétrolière Yukos, a été évoquée mercredi, lors d'une rencontre du premier ministre russe Vladimir Poutine avec des écrivains russes à Moscou.

MOSCOU, 7 octobre - RIA Novosti. La possibilité d'une grâce pour Mikhaïl Khodorkovski, ex-chef de la société pétrolière Yukos, a été évoquée mercredi, lors d'une rencontre du premier ministre russe Vladimir Poutine avec des écrivains russes, a annoncé le porte-parole du premier ministre, Dmitri Peskov.

"Interrogé sur la question d'une éventuelle grâce pour M.Khodorkovski, le premier ministre a souligné que même si la loi prévoit cette possibilité, le condamné, pour en bénéficier, devait avouer sa faute et formuler une demande de grâce", a précisé le porte-parole de M.Poutine.

En prévision de cette rencontre, un de ses participants, le prosateur et journaliste politique Alexandre Arkhanguelski, avait annoncé son intention de soulever la question de Khodorkovski.

Selon M.Peskov, le premier ministre a déclaré qu'en parlant de M.Khodorkovski et d'autres personnages impliqués dans cette affaire, l'essentiel consistait à ne pas oublier qu'ils étaient impliquées dans des assassinats et que cela était prouvé par la justice.

En 2005, M.Khodorkovski a été condamné à 8 ans de réclusion criminelle pour escroquerie et évasion fiscale. Une nouvelle action pour blanchiment d'argent a été intentée contre lui en 2006. Actuellement, l'ex-chef de Yukos est détenu dans une maison d'arrêt à Moscou.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала