Le ministère lituanien de la justice a refusé d’enregistrer l’Union populaire

Le ministère lituanien de la justice a refusé d’enregistrer l’Union populaire, parti de l’ex-premi ministre Kazimira Prunskiene. « Le refus est dû aux raisons purement formelles », a dit à une conférence de presse du ministère Routa Spoulguinaite.
 Le ministère lituanien de la justice a refusé d’enregistrer l’Union populaire, parti de l’ex-première ministre Kazimira Prunskiene. « Le refus est dû aux raisons purement formelles », a dit à une conférence de presse du ministère Routa Spoulguinaite. Il n’y a pas eu de motifs idéologiques. L’Union populaire instituée en décembre 2009 regroupe les forces réalistes de la société. Kazimira Prunskiene, premier chef du gouvernement de la Lituanie indépendante, est élu leader du parti. Elle a regretté que certains politiciens lituaniens soient toujours atteints de syndrome postsoviétique et ne prennent pas consciences que « la Russie n’est depuis longtemps l’URSS ni un pays stalinien ». Selon Prunskiene, la Lituanie est intéressée aux rapports bienveillants avec la Russie.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала