Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nucléaire iranien: des pressions s'imposent (général américain)

S'abonner
Toutes les tentatives pour trouver une solution amiable au dossier nucléaire iranien ayant échoué, les pressions sur Téhéran s'avèrent indispensables, a estimé dimanche le général David Petraeus, chef du commandement central américain.

Toutes les tentatives pour trouver une solution amiable au dossier nucléaire iranien ayant échoué, les  pressions sur Téhéran s'avèrent indispensables, a estimé dimanche le général David Petraeus, chef du commandement central américain.

"Il est temps de passer aux pressions", a déclaré le général sur la chaîne de télévision américaine NBC.

Il a en outre souligné que Washington avait fait tout son possible pour éviter la voie des sanctions, mais que par son attitude provocatrice Téhéran obligeait les Etats-Unis à recourir à des mesures drastiques.

Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, accusent l'Iran de vouloir créer l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire mené, selon Téhéran, à des fins pacifiques.

L'Iran dispose de 1,5 tonne d'uranium faiblement enrichi (3,5%). En octobre 2009, L'AIEA et les Six médiateurs internationaux sur l'Iran (Russie, Etats-Unis, Chine, Grande-Bretagne, France, Allemagne) avaient proposé à Téhéran d'échanger son uranium contre du combustible enrichi à 20%. Sans donner de réponse définitive à cette offre, l'Iran a produit la semaine dernière le premier lot d'uranium enrichi à 20%.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала