Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

DMITRI MEDVEDEV A MIS LES PRIORITÉS

S'abonner
Le réforme de l'armée, la nouvelle doctrine militaire de la Russie et les tâches qui se trouvent devant les forces armées – c’étaient les principaux sujets de la séance du collège élargi du Ministère de la Défense.
Le réforme de l'armée, la nouvelle doctrine militaire de la Russie et les tâches qui se trouvent devant les forces armées – c’étaient les principaux sujets de la séance du collège élargi du Ministère de la Défense. Elle a eu lieu vendredi sous la présidence du chef d’Etat russe Dmitri Medvedev.
La Russie n'a pas l'intention d'intensifier le potentiel nucléaire, mais elle le considère comme un garant de son indépendance, a déclaré le président au cours de la séance.
Aujourd'hui, nous n'avons pas besoin d'augmenter encore le potentiel stratégique. Cependant, la possession de l'arme nucléaire est une condition cruciale pour politique indépendante de Russie en vue de préserver sa souveraineté. Cette politique est dirigée sur le maintien de la paix et la prévention de n'importe quel conflit militaire, ainsi que sur l'assistance au règlement des situations postconflictuelles.
En parlant de la réformation de l'armée, le commandant en chef a marqué que vers 2020 , la part des nouveaux modèles de l'armement ferait dans les Forces armées plus de deux tiers. Et, en outre, le réarmement se passera progressivement, par étapes, pendant toutes les dix années. De plus, Dmitri Medvedev a demandé de mettre de l'ordre dans les conditions de la conservation et l'utilisation des armements et du matériel militaire. En gros, le président est content des actions bien coordonnées des grandes unités après la réorganisation de leur structure. Mais les exercices militaires russes seront poursuivis.
Pour que l'armée de Russie devienne en effet une des plus modernes dans le monde, le niveau professionnel des militaires doit augmenter. Pour cela, selon Dmitri Medvedev, le ministère de la Défense doit accorder une attention particulière à la formation des officiers. L’armée et la flotte l ont besoin de spécialistes de haut niveau, sachant maitriser l’équipement moderne et profondément motivés par leur métier de militaire. Le leader russe estime qu’il faut compléter les troupes non seulement par des officiers professionnels, mais aussi par des gradés.
Pour cela, Dmitri Medvedev a demandé aux chefs du ministère d’accomplir de façon inconditionnelle toutes les obligations sociales devant les militaires et les vétérans. Le commandant en chef a rappelé que le gouvernement de Russie avait fixé la tâche précise : assurer avant la fin de cette année le logement à tous les militaires qui en ont besoin. La réduction de l'armée russe jusqu'à un million de personnes contribuera, en partie, à la solution de cette tâche.
Pendant la réunion du collège, les questions de politique étrangère ont été également évoquées. En particulier, le président considère l'initiative russe sur la sécurité européenne comme un indicateur des relations avec les États-Unis et l'OTAN.
Un baromètre de nos relations avec les États-Unis et l'OTAN, c’est, pour beaucoup, la réaction à l'initiative russe à l'Accord de sécurité européenne. Le facteur définissant ici, ce sera le degré de la volonté de nos partenaires de fixer dans un format juridiquement contraignant le respect du principe de l'indivisibilité en Europe. Maintenant, la discussion de cette initiative se passe assez activement.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала