Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des co-rapporteurs de l'APCE se rendront dans la zone du conflit osséto-géorgien

© RIA Novosti . Mikhail Mordassov / Aller dans la banque de photosOssétie du sud
Ossétie du sud - Sputnik France
S'abonner
Les co-rapporteurs de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) pour la Russie et la Géorgie Mátyás Eörsi et David Wilshire se rendront mi-avril dans la zone du conflit osséto-géorgien, a annoncé le chef de la délégation russe à l'APCE Konstantin Kossatchev.

Les co-rapporteurs de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) pour la Russie et la Géorgie Mátyás Eörsi et David Wilshire se rendront mi-avril dans la zone du conflit osséto-géorgien, a confié à RIA Novosti le chef de la délégation russe à l'APCE Konstantin Kossatchev.

"Ils visiteront la Géorgie, la Russie, l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie", a-t-il précisé, ajoutant que les co-rapporteurs se rendraient à Moscou du 18 au 20 avril, après avoir séjourné en Géorgie du 10 au 15 avril.

M.Kossatchev a souligné que les représentants de l'APCE souhaitaient se rendre en Ossétie du Sud et en Abkhazie depuis le territoire géorgien et demandaient à cet effet l'autorisation de Moscou.

Les autorités abkhazes et sud-ossètes insistent sur la souveraineté de leurs républiques et s'opposent à la libre-circulation des représentants d'organisations internationales entre la Géorgie et les deux Etats indépendants.

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe suit attentivement la situation dans la zone du conflit osséto-géorgien. Ce problème fait l'objet des débats qui se déroulent depuis octobre 2008. L'Assemblée a décliné à deux reprises la proposition des députés les plus radicaux visant à priver la délégation russe du droit de vote.

Evoquant le rapport qui sera soumis à l'APCE en avril prochain, M.Kossatchev a souligné que "cette fois-ci, les co-rapporteurs visiteraient au moins la région" dont il serait question dans leur document. Selon lui, "ce facteur rendra ce rapport plus objectif que le précédent rédigé dans les capitales européennes sans aucune visite des lieux".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала