Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kirghizstan: changer le régime constitutionnel (gouvernement intérimaire)

© RIA Novosti . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosOmourbek Tekebaev, vice-premier ministre au sein du nouveau gouvernement
Omourbek Tekebaev, vice-premier ministre au sein du nouveau gouvernement - Sputnik France
S'abonner
Le gouvernement intérimaire formé mercredi par l'opposition kirghize après la fuite du président Kourmanbek Bakiev changera le régime constitutionnel pour créer une république parlementaire, a annoncé Omourbek Tekebaev, vice-premier ministre au sein du nouveau gouvernement.

Le gouvernement intérimaire formé mercredi par l'opposition kirghize après la fuite du président Kourmanbek Bakiev changera le régime constitutionnel pour créer une république parlementaire, a annoncé vendredi Omourbek Tekebaev, vice-premier ministre au sein du nouveau gouvernement.

"Nous changerons le régime constitutionnel, rédigerons une nouvelle constitution et tiendrons de nouvelles élections - présidentielle et législatives - d'ici six mois. Tous les membres du nouveau gouvernement penchent pour la république parlementaire", a indiqué M.Tekebaev qui est, selon lui, chargé de légitimer le nouveau pouvoir dans un pays privé de gouvernement, de parlement et de président légitimes.

"L'ancien parlement illégitimement élu, qui était composé des membres du parti présidentiel Ak Jol, a disparu. Nous avons adopté un décret permettant au gouvernement intérimaire de remplir les fonctions du chef d'Etat, des organes du pouvoir exécutif et législatif", a indiqué M.Tekebaev.

Les nouvelles autorités reconnaissent qu'ils ont établi un régime de dictature au Kirghizstan et le jugent incorrect, selon lui. "Le pouvoir absolu corrompt et nous avons donc décidé de changer le régime politique en six mois", a conclu M.Tekebaev.

Le président kirghiz Kourmanbek Bakiev a fui la capitale Bichkek mercredi soir après des affrontements sanglants entre policiers et manifestants de l'opposition, qui ont fait 76 morts et 1.520 blessés. Le gouvernement provisoire formé par l'opposition a dissous le parlement et assume la totalité du pouvoir. Le président déchu Bakiev refuse de démissionner.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала