Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Darfour: des chefs rebelles se rendent à la justice (TV)

© RIA Novosti . Yulia Troickaya Soudan
Soudan - Sputnik France
S'abonner
Deux chefs rebelles du Darfour, soupçonnés d'avoir commis des crimes de guerre dans cette province soudanaise, se sont présentés mercredi de leur plein gré à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye conformément à l'avis de comparution émise en août 2009.

Deux chefs rebelles du Darfour, Abdallah Banda Nurain et Saleh Mohammed Jamus, soupçonnés d'avoir commis des crimes de guerre dans cette province soudanaise, se sont présentés mercredi de leur plein gré à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye conformément à l'avis de comparution émise en août 2009, rapporte la chaîne Al-Jazira.

Ils ont été assignés à résidence jusqu'à leur première comparution devant la Cour jeudi matin.

MM.Nurain et Jamus sont accusés d'avoir attaqué en 2007 une base de l'Union africaine à Haskanita (nord du Darfour). L'attaque a fait 12 morts et 8 blessés parmi les soldats de la paix africains.

Un conflit armé entre les groupes rebelles darfouriens et les troupes gouvernementales a éclaté en février 2003. Selon l'ONU, les hostilités, les maladies et la famine ont fait environ 300.000 morts dans cette province. Les autorités soudanaise affirment pour leur part que le conflit a emporté la vie d'environ 10.000 personnes et signalent l'absence de preuves attestant les massacres.

En 2009, à la suite d'une enquête sur le conflit du Darfour, la Cour pénale internationale a délivré un mandat d'arrêt contre le président soudanais Omar el-Béchir.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала