Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Flottille de la liberté: l'Etat hébreu entame son enquête

S'abonner
La commission israélienne chargée d'enquêter sur les circonstances de la prise d'assaut d'une flottille d'aide humanitaire en route vers Gaza a décidé lundi lors de sa première réunion d'auditionner le Premier ministre israélien et le ministre de la Défense, annonce la radio Kol Israel.

La commission israélienne chargée d'enquêter sur les circonstances de la prise d'assaut d'une flottille d'aide humanitaire en route vers Gaza a décidé lundi lors de sa première réunion d'auditionner le Premier ministre israélien et le ministre de la Défense, annonce la radio Kol Israel.

"La commission a convenu de convoquer dans les plus brefs délais pour audition le Premier ministre israélien (Benjamin Netanyahu, ndlr), le ministre de la Défense (Ehoud Barak) et le chef d'état-major de l'armée israélienne (Gaby Ashkenazi), ainsi que d'autres responsables haut placés. (…) La commission est déterminée de mener une enquête approfondie afin d'apporter une contribution positive à la paix ", a annoncé le président de la commission et ancien juge de la Cour Suprême Jacob Turkel.


Des commandos israéliens ont pris le 31 mai d'assaut la "Flottille de la liberté" qui transportait des milliers de tonnes de cargaisons humanitaires vers la bande de Gaza. Six navires avaient à bord au moins 600 défenseurs des droits de l'homme, dans leur majorité des Turcs. Il y avait aussi plusieurs Occidentaux. L'attaque israélienne a que 9 victimes et des dizaines de blessés.

Les autorités israéliennes ont assuré que leurs militaires étaient dans leur droit et ont dû recourir aux armes pour se défendre.

Afin d'enquêter sur les circonstances de la prise d'assaut de la flottille le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon a proposé de créer une commission composée de représentants israéliens, turcs et américains. Toutefois, cette initiative a été rejetée par la partie israélienne qui a mis en place le 14 juin sa propre "commission publique indépendante".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала