BP a 24 heures pour préciser son nouveau dispositif

L'administration américaine a donné jeudi 24 heures à BP pour exposer son nouveau dispositif censé contenir la marée noire dans le golfe du Mexique, alors que les efforts déployés pour boucher la fuite de pétrole entrent dans une "phase critique", selon Washington.
L'administration américaine a donné jeudi 24 heures à BP pour exposer son nouveau dispositif censé contenir la marée noire dans le golfe du Mexique, alors que les efforts déployés pour boucher la fuite de pétrole entrent dans une "phase critique", selon Washington.

L'amiral Thad Allen, chargé de coordonner pour le compte de l'administration américaine la lutte contre la marée noire, a écrit une lettre à Bob Dudley, qui dirige les opérations de BP contre la pollution, lui demandant de lui remettre, après une rencontre prévue vendredi, "les plans détaillés et les échéances" prévues par le groupe pour mettre un terme à la fuite.

Le groupe britannique prévoit d'installer un nouvel entonnoir sur la fuite, plus étanche, ainsi que de relier un troisième navire au puits afin de récupérer plus de pétrole.

"Afin d'approuver ces éventuelles actions, je dois être informé des étapes et des décisions qui en découlent", écrit l'amiral Allen dans la missive, soulignant le fait que le temps de la mise en place de ce nouveau dispositif, plus de pétrole pourrait s'échapper du puits.

Actuellement, quelque 25.000 barils par jour sont récupérés en moyenne sur les 35.000 à 60.000 barils de brut qui sortent du puits de l'ancienne plateforme Deepwater Horizon dont le naufrage le 22 avril est à l'origine de la pire catastrophe écologique qu'aient connu les Etats-Unis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала