Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Cheonan: pas d'accusations directes contre Pyongyang dans la déclaration de l'ONU

S'abonner
Le projet de déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU sur le naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan qualifie l'incident d'"attaque" mais n'accuse pas directement Pyongyang, annoncent vendredi les médias occidentaux.

Le projet de déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU sur le naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan qualifie l'incident d'"attaque" mais n'accuse pas directement Pyongyang, annoncent vendredi les médias occidentaux.

"Le Conseil de sécurité condamne l'attaque qui a provoqué le naufrage de Cheonan", stipule le document mis au point par les cinq membres permanents du Conseil (Grande-Bretagne, Chine, France, Russie, Etats-Unis), ainsi que par le Japon et la Corée du Sud.

Le projet de déclaration exprime "une profonde préoccupation" suite aux résultats de l'enquête internationale. 

Selon les médias, le vote du projet de déclaration est prévu pour vendredi.

Le Cheonan a sombré le 26 mars dernier en mer Jaune après une forte explosion. 58 des 104 membres d'équipage de la corvette ont été sauvés et 46 marins ont péri. La commission internationale d'enquête a conclu à la "responsabilité" de Pyongyang pour le naufrage de la corvette, estimant qu'elle avait été coulée par une torpille nord-coréenne. Pyongyang rejette toutes les accusations et menace de porter un coup sérieux en cas de tentative d'agression de la part de Séoul.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала