Ossétie du Sud en août 2008

Deux ans se sont écoulés depuis l'offensive lancée par la Géorgie contre l'Ossétie du Sud. Découvrez la chronique de la guerre de Cinq jours en photos.

Deux ans se sont écoulés depuis l'offensive lancée par la Géorgie contre l'Ossétie du Sud. Découvrez la chronique de la guerre de Cinq jours en photos.

© RIA Novosti . Mikhail Fomichev  / Aller dans la banque de photosDeux ans se sont écoulés depuis l'offensive lancée par la Géorgie contre l'Ossétie du Sud. L'atmosphère dans la zone du conflit s'est détériorée dans la soirée du 1 août. Les Géorgiens ont pilonné la capitale sud-ossète, Tskhinvali, et plusieurs autres localités, faisant des destructions importantes et les premières victimes.
Sur la photo: Tskhinvali après l'attaque géorgienne
Ossétie du Sud en août 2008  - Sputnik France
1/10
Deux ans se sont écoulés depuis l'offensive lancée par la Géorgie contre l'Ossétie du Sud. L'atmosphère dans la zone du conflit s'est détériorée dans la soirée du 1 août. Les Géorgiens ont pilonné la capitale sud-ossète, Tskhinvali, et plusieurs autres localités, faisant des destructions importantes et les premières victimes.
Sur la photo: Tskhinvali après l'attaque géorgienne
© RIA Novosti . Maksim Avdeev  / Aller dans la banque de photosSelon le ministère russe de la Défense, 18 militaires russes, dont un officier, 17 sergents et un soldat, ont péri lors du conflit.
Sur la photo: des représentent de partis et de mouvements politiques russes lors d'un piquet autour de l'ambassade de Géorgie à Moscou.
Ossétie du Sud en août 2008  - Sputnik France
2/10
Selon le ministère russe de la Défense, 18 militaires russes, dont un officier, 17 sergents et un soldat, ont péri lors du conflit.
Sur la photo: des représentent de partis et de mouvements politiques russes lors d'un piquet autour de l'ambassade de Géorgie à Moscou.
© Sputnik . David Khinanishvili / Aller dans la banque de photosLa diplomatie russe s'est dite préoccupée par le risque de voir le conflit prendre de l'ampleur. Le 3 août des troupes géorgiennes ont poursuivi leur concentration autour de la frontière sud-ossète. Sur la photo: des militaires géorgiens dans la zone du conflit entre Tbilissi et Tskhinvali
Ossétie du Sud en août 2008  - Sputnik France
3/10
La diplomatie russe s'est dite préoccupée par le risque de voir le conflit prendre de l'ampleur. Le 3 août des troupes géorgiennes ont poursuivi leur concentration autour de la frontière sud-ossète. Sur la photo: des militaires géorgiens dans la zone du conflit entre Tbilissi et Tskhinvali
© RIA Novosti . Maksim Avdeev / Aller dans la banque de photosLe 7 août à 22h35 (heure de Moscou) la Géorgie a lancé une offensive contre l'Ossétie du Sud. A 23h15 ont débuté des affrontements et des tirs d'obus et de grenades. Le lendemain matin, l'aviation géorgienne a bombardé le territoire sud-ossète ainsi qu'un convoi d'aide humanitaire envoyé par l'Ossétie du Nord.
Ossétie du Sud en août 2008  - Sputnik France
4/10
Le 7 août à 22h35 (heure de Moscou) la Géorgie a lancé une offensive contre l'Ossétie du Sud. A 23h15 ont débuté des affrontements et des tirs d'obus et de grenades. Le lendemain matin, l'aviation géorgienne a bombardé le territoire sud-ossète ainsi qu'un convoi d'aide humanitaire envoyé par l'Ossétie du Nord.
© RIA Novosti . Said Guciev  / Aller dans la banque de photosVu la menace pour la vie des citoyens russes résidant en Ossétie du Sud, le 8 août la Russie y a envoyé des renforts. Sur la photo: matériel militaire russe en route vers la zone du conflit.
Ossétie du Sud en août 2008  - Sputnik France
5/10
Vu la menace pour la vie des citoyens russes résidant en Ossétie du Sud, le 8 août la Russie y a envoyé des renforts. Sur la photo: matériel militaire russe en route vers la zone du conflit.
© Sputnik . Viktor Panov  / Aller dans la banque de photosLe 9 août des unités supplémentaires de la 58ème armée et des troupes aéroportées russes sont entrées dans la zone du conflit. Sur la photo: le matériel militaire russe à Tskhinvali.
Ossétie du Sud en août 2008  - Sputnik France
6/10
Le 9 août des unités supplémentaires de la 58ème armée et des troupes aéroportées russes sont entrées dans la zone du conflit. Sur la photo: le matériel militaire russe à Tskhinvali.
© RIA Novosti . Alexei Druzhinin  / Aller dans la banque de photosLe 9 août le premier ministre russe Vladimir Poutine et le dirigeant sud-ossète Taïmouraz Mamsourov ont discuté à Vladikavkaz (capitale de l'Ossétie du Nord) de l'aide russe à l'Ossétie du Sud.
Ossétie du Sud en août 2008  - Sputnik France
7/10
Le 9 août le premier ministre russe Vladimir Poutine et le dirigeant sud-ossète Taïmouraz Mamsourov ont discuté à Vladikavkaz (capitale de l'Ossétie du Nord) de l'aide russe à l'Ossétie du Sud.
© RIA Novosti . Said Guciev  / Aller dans la banque de photosLe ministère géorgien des Affaires étrangères a remis le 10 août une note à l'ambassade de Russie, indiquant que le président Mikhaïl Saakachvili avait ordonné la cessation des opérations militaires. Le lendemain, le président Dmitri Medvedev a annoncé, lors d'une rencontre avec le ministre russe de la Défense, Anatoli Serdioukov que la Russie avait achevé la plus grande partie son opération visant à imposer la paix à la Géorgie. Sur la photo: matériel militaire russe en route vers la zone du conflit.
Ossétie du Sud en août 2008  - Sputnik France
8/10
Le ministère géorgien des Affaires étrangères a remis le 10 août une note à l'ambassade de Russie, indiquant que le président Mikhaïl Saakachvili avait ordonné la cessation des opérations militaires. Le lendemain, le président Dmitri Medvedev a annoncé, lors d'une rencontre avec le ministre russe de la Défense, Anatoli Serdioukov que la Russie avait achevé la plus grande partie son opération visant à imposer la paix à la Géorgie. Sur la photo: matériel militaire russe en route vers la zone du conflit.
© RIA Novosti . Vladimir Akoeff / Aller dans la banque de photosLa France a proposé un projet de règlement du conflit axé autour du cessez-le-feu immédiat, de l'aide médicale aux blessés et du retrait des forces armées russes et géorgiennes du territoire de l'Ossétie du Sud. Sur la photo: des volontaires s'engagent dans les milices populaires.
Ossétie du Sud en août 2008  - Sputnik France
9/10
La France a proposé un projet de règlement du conflit axé autour du cessez-le-feu immédiat, de l'aide médicale aux blessés et du retrait des forces armées russes et géorgiennes du territoire de l'Ossétie du Sud. Sur la photo: des volontaires s'engagent dans les milices populaires.
© RIA Novosti . Vladimir Popov  / Aller dans la banque de photos
Le 14 août les leaders des républiques non reconnues de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud ont apposé leurs signatures au bas des principes du règlement. Le 15 août le président géorgien a signé le Plan Medvedev-Sarkozy de règlement du conflit. Le lendemain ce même document a été signé par Dmitri Medvedev. Dix jours plus tard, le 26 août, la Russie a reconnu l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud.
Sur la photo: festivités à l'occasion de l'indépendance dans les rues de Soukhoumi (Abkhazie)
Ossétie du Sud en août 2008  - Sputnik France
10/10

Le 14 août les leaders des républiques non reconnues de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud ont apposé leurs signatures au bas des principes du règlement. Le 15 août le président géorgien a signé le Plan Medvedev-Sarkozy de règlement du conflit. Le lendemain ce même document a été signé par Dmitri Medvedev. Dix jours plus tard, le 26 août, la Russie a reconnu l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud.
Sur la photo: festivités à l'occasion de l'indépendance dans les rues de Soukhoumi (Abkhazie)
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала