Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Oléoduc Samsun-Ceyhan: Ankara presse Moscou de rejoindre le projet

© RIA Novosti . Alexsey Druginyn / Aller dans la banque de photosLe ministre turc de l'Energie Taner Yildiz
Le ministre turc de l'Energie Taner Yildiz - Sputnik France
S'abonner
La Turquie invite la Russie à prendre au plus vite sa décision concernant la participation au projet d'oléoduc Samsun-Ceyhan, a indiqué jeudi aux journalistes le ministre turc de l'Energie Taner Yildiz.

La Turquie invite la Russie à prendre au plus vite sa décision concernant la participation au projet d'oléoduc Samsun-Ceyhan, a indiqué jeudi aux journalistes le ministre turc de l'Energie Taner Yildiz.

Après avoir annoncé que sa visite à Moscou, prévue pour le 25 octobre, avait été différée, il a déclaré vouloir profiter de sa prochaine rencontre avec les autorités russes pour leur "demander d'accélérer l'étude des questions relatives à la participation de la Russie au projet Samsun-Ceyhan".

L'oléoduc traversera le territoire turc, reliant le port de Samsun (sur le littoral de la mer Noire) au port méditerranéen de Ceyhan. Conçu pour acheminer 60 à 70 millions de tonnes de brut par an, il contournera les détroits surchargés du Bosphore et des Dardanelles

Aux termes d'un accord signé en octobre 2009 à Milan, les russes Rosneft, Transneft et Sovkomflot devaient s'associer au turc Calik et à l'italien Eni en vue de construire et d'exploiter le pipeline, ainsi que de procéder au raffinage du pétrole et à la vente de ses dérivés.

Cependant, le 3 septembre dernier, le PDG de Transneft Nikolaï Tokarev a accusé la partie turque de vouloir s'assurer des avantages unilatéraux et de poser des conditions inacceptables à ses partenaires russes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала