Forces conventionnelles en Europe: l'OTAN veut ranimer le traité

L'Otan compte ranimer le Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE), suspendu par Moscou en 2007, a déclaré devant les journalistes à Bruxelles le secrétaire général de l'Alliance Anders Fogh Rasmussen.

L'Otan compte ranimer le Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE), suspendu par Moscou en 2007, a déclaré lundi devant les journalistes à Bruxelles le secrétaire général de l'Alliance Anders Fogh Rasmussen.

"Nous espérons faire des progrès dans les mois à venir", a-t-il dit.

Le Traité FCE prévoit la limitation de cinq catégories d'armements conventionnels: chars, véhicules blindés, pièces d'artillerie d'un calibre supérieur à 100 mm, avions et hélicoptères de combat. En décembre 2007, la Russie a décrété un moratoire unilatéral sur l'application de ce document au motif que d'autres pays signataires ne respectaient pas leurs engagements.

Le président russe Dmitri Medvedev a formulé en juin 2008 à Berlin l'idée d'un traité de sécurité en Europe, en invitant les pays de l'Otan, de l'Union européenne, de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), de la Communauté des Etats indépendants (CEI) et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) de signer un nouveau Traité de sécurité européenne destiné à maintenir la paix en Europe et stipulant qu'aucun pays ni organisation internationale n'a de monopole dans ce domaine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала