Les perspectives du partenariat russo-libanais

© Photo: RIA NovostiLes perspectives du partenariat russo-libanais
Les perspectives du partenariat russo-libanais - Sputnik France
Les sociétés russes pourront renforcer sensiblement leur présence sur le marché libanais de l’énergie et des transports. A leur rencontre lundi à Moscou les Premiers ministres de Russie Vladimir Poutine et du Liban Saad Hariri se sont entendus de relancer les liens bilatéraux des deux pays.

Les sociétés russes pourront renforcer sensiblement leur présence sur le marché libanais de l’énergie et des transports. A leur rencontre lundi à Moscou les Premiers ministres de Russie Vladimir Poutine et du Liban Saad Hariri se sont entendus de relancer les liens bilatéraux des deux pays.

« Nous tenons une bonne occasion d’étendre notre partenariat économique et commercial, avant tout grâce à la mise en œuvre de gros projets communs dans les domaines de l’énergie, des télécommunications, des transports et de la coopération technique et militaire », a jugé Vladimir Poutine.

A la veille de la visite de M. Hariri un accord a été conclu concernant la participation des spécialistes du ministère russe des Situations d’urgence au programme humanitaire de déminage au Liban. Dans ses rapports avec la Russie le Liban s’intéresse, en premier lieu, à une coopération technique et militaire.

Les avions de chasse Mig-29, ainsi qu’une livraison gratuite de dix hélicoptères d’assaut peuvent faire objet des négociations. De l’avis de l’orientaliste russe  Vladimir Issaïev, la Russie pourrait l’accepter, et alors la coopération technique et militaire marquera un point de départ pour une extension des liens économiques.

Si nous accédons à la demande du Liban et donnons une réponse positive, nous saisirons une occasion de nous implanter dans ce pays. Les livraisons des hélicoptères est un marché important qui demandera du temps, car sous-entend nombre de démarches accompagnant la livraison du matériel (formation des spécialistes libanais, l’envoi des nôtres,  mise en place de l’infrastructure indispensable). Ce sera déjà une opportunité pour nos investisseurs dans le secteur civil.

La commission intergouvernementale russo-libanaise de coopération a  pour sa part évoqué des domaines dans lesquels nos pays peuvent trouver bien des choses en commun. Ce sont : la construction de gazoducs, le raffinage du pétrole, la prospection des champs sur le plateau continental.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала