Moscou salue la décision d'Israël de se retirer d'un village occupé

© RIA Novosti . Ruslan Krivobok  / Aller dans la banque de photosLe ministère russe des Affaires étrangères
Le ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
La Russie approuve la volonté de l'Etat hébreu de se retirer de la partie nord (libanaise) du village de Ghajar, qui chevauche la frontière entre Israël et le Liban, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

La Russie approuve la volonté de l'Etat hébreu de se retirer de la partie nord (libanaise) du village de Ghajar, qui chevauche la frontière entre Israël et le Liban, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.

"Moscou se joint aux approbations saluant la volonté d'Israël de se retirer de la partie nord du village de Ghajar et estime que cette intention de l'Etat hébreu doit au plus vite se traduire par des faits. Cela permettra de progresser dans la mise en application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'Onu, soutenue par la Russie", a fait savoir la diplomatie russe.

Cette résolution qui a mis fin à la guerre au Liban, demande à Israël de mettre un terme à toutes ses opérations militaires au nord de la frontière et de se retirer du village.

Le village de Ghajar et ses 2.200 habitants se trouvent dans un secteur stratégique, objet de querelles frontalières entre la Syrie, Israël et le Liban.

Après le retrait israélien unilatéral du Liban sud en 2000, la Ligne bleue tracée par l'Onu, déterminant la frontière libano-israélienne, a laissé un tiers du village au Liban et les deux autres dans le Golan syrien, occupé par Israël depuis 1967. L'Etat hébreu a réoccupé le nord de Ghajar pendant la guerre contre le Hezbollah de l'été 2006.

Israël a récemment informé le commandant de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (Finul) de son plan de retrait de la partie nord du village de Ghajar.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала