Libye/troubles: 84 morts selon Human Rights Watch

© RIA Novosti . Mikhail Klimentiev Mouammar Kadhafi
Mouammar Kadhafi - Sputnik France
Au moins 84 personnes ont été tuées par les forces de sécurité libyennes au cours des manifestations contre le régime du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, signale l'organisation internationale des droits de l'homme Human Rights Watch.

Au moins 84 personnes ont été tuées par les forces de sécurité libyennes au cours des manifestations contre le régime du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, signale l'organisation internationale des droits de l'homme Human Rights Watch.

L'ONG appelle les autorités libyennes à "cesser immédiatement les attaques contre les manifestants pacifiques et à les protéger des groupes armés progouvernementaux".

Depuis 15 février, des manifestations antigouvernementales se poursuivent dans plusieurs grandes villes libyennes telles que Benghazi, Al Bayda et Tripoli. En réponse à ces actions, les partisans de Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis 41 ans, ont organisé une marche dans la ville de Benghazi.

Les troubles en Libye, un des principaux exportateurs mondiaux de pétrole, se déroulent sur fond de manifestations antigouvernementales qui embrasent plusieurs pays de la région.

Le 11 février, cédant à la pression croissante des manifestants, le président égyptien Hosni Moubarak a démissionné en remettant le pouvoir à l'armée. Des affrontements entre policiers et manifestants réclamant des réformes démocratiques ont également eu lieu en Algérie, au Yémen, à Bahreïn, en Irak et en Jordanie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала