Pétrole: l'OPEP doit être prête à augmenter sa production (AIE)

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) appelle les pays de l'OPEP à être prêts à mobiliser l'intégralité de leur potentiel de production afin de contrer une éventuelle désorganisation de l'approvisionnement mondial en pétrole suite à la crise libyenne, stipule un communiqué de l'Agence.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) appelle les pays de l'OPEP à être prêts à mobiliser l'intégralité de leur potentiel de production afin de contrer une éventuelle désorganisation de l'approvisionnement mondial en pétrole suite à la crise libyenne, stipule un communiqué de l'Agence.

"Les consommateurs et les producteurs ont des outils pour livrer une quantité suffisante de pétrole sur le marché mondial. Pour les producteurs, ce sont notamment leurs capacités de production inutilisées. L'AIE est prête à réagir rapidement si la situation venait à s'aggraver", indique le document.

Les pays membres de l'AIE disposent de réserves s'élevant à 1,6 milliards de barrils du pétrole.

"Le marché a perdu 500.000 à 750.000 barils par jour soit moins de 1% de la consommation mondiale du fait de la crise libyenne. Les membres de l'AIE continuent à observer attentivement la situation dans ce pays", stipule le communiqué.

Ce jeudi, l'Agence a organisé une conférence consacrée à la possible utilisation des stocks stratégiques.

Depuis le 15 février dernier, la Libye est en proie à de violentes manifestations contre le régime de Mouammar Kadhafi. Selon les défenseurs des droits de l'homme, les émeutes ont fait près de 600 à 1.000 morts. Tandis que les Etats étrangers procèdent au rapatriement de leurs ressortissants, les autorités libyennes menacent de durcir les répressions contre les rebelles.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала