Kirghizstan: les USA devront quitter leur base en 2014

© Photo par la service de presse du premier ministre du Kirghizstan Le président kirghiz Almazbek Atambaïev
 Le président kirghiz Almazbek Atambaïev  - Sputnik Afrique
Le contingent militaire étranger déployé dans une base aérienne du Pentagone à Bichkek doit quitter le Kirghizstan à l'été 2014, a déclaré le président kirghiz Almazbek Atambaïev lors d'une rencontre avec Susan Elliott, secrétaire d'Etat adjointe pour les affaires de l'Asie centrale et du Sud.

Le contingent militaire étranger déployé dans une base aérienne du Pentagone à Bichkek doit quitter le Kirghizstan à l'été 2014, a déclaré le président kirghiz Almazbek Atambaïev lors d'une rencontre avec Susan Elliott, secrétaire d'Etat adjointe pour les affaires de l'Asie centrale et du Sud.

"Après l'été 2014, il ne doit plus y avoir de contingent militaire à l'aéroport civil de Manas", a indiqué M. Atambaïev cité par son service de presse.

La base aérienne américaine baptisée Centre de transit a été implantée à l'aéroport international de Manas (Bichkek) en décembre 2001. Elle assure près de 30% des ravitaillements en vol des avions participant à l'opération de l'Otan en Afghanistan. L'accord prévoyant le fonctionnement de la base arrive à échéance en 2014.

Mme Elliott a pour sa part remercié les autorités kirghizes pour leur contribution à la sécurité en Afghanistan et dans l'ensemble de la région.

Selon les informations officielles, les effectifs de Centre de transit comptent près de 1.500 militaires et civils américains. L'opposition parlementaire kirghize exige que la base soit démantelée immédiatement, avant l'expiration de l'accord, car elle pourrait servir de cible en cas de conflit armé entre l'Iran et les Etats-Unis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала