Venezuela: projet d'attentat contre le candidat de l'opposition (Chavez)

Les services secrets du Venezuela ont informé Henrique Capriles Radonski, candidat unique de l'opposition à la présidence du pays, d'un projet d'attentat contre lui, rapportent des médias internationaux en référence au président vénézuélien Hugo Chavez.

Les services secrets du Venezuela ont informé Henrique Capriles Radonski, candidat unique de l'opposition à la présidence du pays, d'un projet d'attentat contre lui, rapportent mardi des médias internationaux en référence au président vénézuélien Hugo Chavez.

"Le directeur du Service bolivarien du renseignement national (Sebin) a tenu une réunion avec l'équipe du gouverneur de l'Etat de Miranda, M.Radonski, parce qu'il a reçu une information sur un attentat en gestation contre lui. Et ce n'est pas un attentat de la part du gouvernement", a déclaré M.Chavez.

Et d'ajouter qu'il rendait publique le projet d'attentat "pour prévenir le pays que le gouvernement est le garant de la paix et de la sécurité" dans le pays.

"De telles déclarations du candidat du parti au pouvoir (Chavez) relèvent de l'irresponsabilité et témoignent de l'insécurité dans laquelle vit notre peuple", a répliqué M.Radonski, avocat de 39 ans.

Selon ce dernier, le président ne doit pas "offrir protection à un Vénézuélien : il devrait la garantir à tous les Vénézuéliens".

L'élection présidentielle au Venezuela doit avoir lieu le 7 octobre prochain. Agé de 58 ans, le président sortant Hugo Chavez entend briguer un nouveau mandat de six ans malgré une nouvelle opération fin février à Cuba d'une tumeur pour laquelle il avait déjà été soigné en juin 2011. Au pouvoir depuis 1999, il est favori des sondages.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала