Iran: des sanctions unilatérales visent à étouffer l'économie (Lavrov)

© RIA Novosti . Grigoriy Sysoyev / Aller dans la banque de photosLe chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov
Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov - Sputnik France
Les sanctions unilatérales décrétées par certains pays contre l'Iran ne contribuent pas à résoudre son problème nucléaire, mais ne visent qu'à étouffer l'économie iranienne, a déclaré dans une interview à la radio Kommersant FM le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

Les sanctions unilatérales décrétées par certains pays contre l'Iran ne contribuent pas à résoudre son problème nucléaire, mais ne visent qu'à étouffer l'économie iranienne, a déclaré mardi dans une interview à la radio Kommersant FM le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

"Il existe des sanctions collectives et une position concertée pour faire toute la lumière sur le programme nucléaire (de Téhéran). L'adoption de sanctions unilatérales, notamment l'embargo frappant les exportations de pétrole iranien, ainsi que les transactions avec toute banque iranienne (…), ne contribue pas au renforcement du régime de non-prolifération nucléaire, mais ne vise qu'à étouffer l'économie de l'Iran", a indiqué le ministre.

Par ailleurs, il a souligné que les sanctions décrétées à titre unilatéral par les Etats-Unis contre l'Iran affectaient les intérêts des compagnies russes.

"Ces sanctions américaines sont extraterritoriales. Elles punissent les compagnies russes qui ne violent pas les résolutions de l'Onu. Autrement dit, nos compagnies respectant à la lettre les engagements internationaux de la Russie sont punies pour violation de la législation américaine qui n'est pas une loi pour nous", a-t-il dit.

Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme civil mené, selon Téhéran, à des fins pacifiques. Le Conseil de sécurité de l'Onu a déjà adopté plusieurs résolutions sanctionnant l'Iran pour son refus d'établir un moratoire sur l'enrichissement d'uranium.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала