Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mali: l'Union africaine adopte des sanctions contre la junte

S'abonner
L'Union africaine (UA) a adopté des sanctions contre la junte militaire arrivée au pouvoir le 22 mars au Mali, et contre ses alliés, ont annoncé les médias internationaux se référant à une déclaration du commissaire du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine Ramtane Lamamra.

L'Union africaine (UA) a adopté des sanctions contre la junte militaire arrivée au pouvoir le 22 mars au Mali, et contre ses alliés, ont annoncé mardi les médias internationaux se référant à une déclaration du commissaire du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine Ramtane Lamamra.

Parmi les sanctions figurent l'interdiction de voyager et le gel des avoirs pour le chef de la junte malienne Amadou Sanogo et les autres membres de la junte, ainsi que les personnes empêchant le rétablissement de l'ordre constitutionnel au Mali, a indiqué M.Lamamra cité par les médias.

L'UA a suspendu le Mali de toute participation à ses activités de l'UA le 23 mars "jusqu'au rétablissement de l'ordre constitutionnel" dans ce pays. La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a introduit mardi un "embargo total" contre le Mali.

Les militaires maliens ont pris d'assaut le palais du président Amadou Toumani Touré et la plupart des institutions gouvernementales de Bamako le 22 mars. Ils ont décrété un couvre-feu pour une durée indéterminée et annoncé la fermeture des frontières terrestres et aériennes du pays. Les mutins ont également suspendu la constitution et dissous le gouvernement. Toutefois, dimanche dernier, ils ont promis de rétablir la Constitution malienne de 1992 et d'organiser des élections libres dans le pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала