Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les astrophysiciens ont « perdu » la matière noire de la Voie Lactée

Les astrophysiciens ont « perdu » la matière noire de la Voie Lactée
Les astrophysiciens ont « perdu » la matière noire de la Voie Lactée - Sputnik France
S'abonner
Selon les théories reconnues actuellement par les scientifiques, environ 80 % de la matière de l'univers est la mystérieuse matière noire qui ne peut être détectée que par des méthodes indirectes de l'interaction gravitationnelle.
Selon les théories reconnues actuellement par les scientifiques, environ 80 % de la matière de l'univers est la mystérieuse matière noire qui ne peut être détectée que par des méthodes indirectes de l'interaction gravitationnelle.

 Une étude menée par l'équipe d'astrophysiciens chiliens, dirigée par Christian Moni Bidin indique que les théories, sur lesquelles se sont actuellement appuyées les scientifiques du monde entier, ne correspondent pas à la situation réelle.

 En mesurant avec une très haute précision les mouvements d'un grand nombre d'étoiles, en particulier, celles qui sont situées à de grandes distances du plan de la Voie Lactée, l'équipe de recherche a calculé la masse totale de la substance dans un volume considérable de l'univers.

« La masse, que nous avons obtenue, correspond tout à fait à la quantité de la matière que nous observons sous la forme d'étoiles, de poussière et de gaz », explique le chef du groupe de recherche. « Mais il ne reste plus de place pour la matière noire, dont nous attendions de trouver. Elle devait clairement se manifester dans nos mesures, mais nous ne l'avons simplement pas trouvée ».

 « Bien que nous ayons obtenu un tel résultat, la Voie Lactée tourne beaucoup plus vite que si elle était composée de la matière observable. Donc, si la matière noire n'est pas là où nous nous attendions la trouver, il faut trouver une nouvelle solution pour le problème de la masse cachée. Le mystère de la matière noire est donc devenu encore plus mystérieux », a conclu le scientifique.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала