Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nucléaire: Pyongyang affirme ne pas préparer d'essai souterrain

© RIA Novosti . Marc BennettsNucléaire: Pyongyang affirme ne pas préparer d'essai souterrain
Nucléaire: Pyongyang affirme ne pas préparer d'essai souterrain - Sputnik France
S'abonner
La Corée du Nord ne prépare pas à présent d'essai nucléaire souterrain, et une information pareille n'est qu'une provocation pure et simple de Séoul, a déclaré un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères cité par l'agence officielle KCNA.

La Corée du Nord ne prépare pas à présent d'essai nucléaire souterrain, et une information pareille n'est qu'une provocation pure et simple de Séoul, a déclaré samedi un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères cité par l'agence officielle KCNA.

"Avec ces provocations, les autorités sud-coréennes cherchent à déstabiliser la Corée du Nord, en l'amenant à conduire un essai nucléaire, bien que rien de pareil ne soit planifiée pour le moment", a indiqué le porte-parole.

Selon le diplomate, de telles provocations de Séoul ne faisaient qu'aggraver la tension dans les relations entre les deux Corées.

Le 13 avril, la Corée du Nord a tenté de lancer la fusée Ynha-3 destinée à placer un satellite sur orbite. Le lancement a échoué. De nombreux pays considèrent ce tir comme un test camouflé d'un missile balistique capable de porter une charge nucléaire. Des photos satellites prises en avril montraient un regain d'activité sur un site d'essai nucléaire nord-coréen.

La Corée du Nord s'est proclamée puissance nucléaire en 2005 avant d'effectuer des tests nucléaires en 2006 et 2009. Le Conseil de sécurité de l'Onu a décrété plusieurs sanctions contre Pyongyang. Les résolutions 1718 et 1874 invitent notamment le pays à renoncer à se procurer des armes nucléaires et à revenir aux négociations à six (Russie, Corée du Nord, Corée du Sud, Etats-Unis, Chine et Japon) sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Fin novembre 2010, Pyongyang a confirmé l'élargissement de son programme nucléaire, révélant l'existence de milliers de centrifugeuses dans le site de Yongbyon. Les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique avaient surveillé l'usine jusqu'en avril 2009, avant d'être renvoyés du pays suite à la rupture de la coopération par la Corée du Nord.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала