Rachat d'une banque turque par Sberbank: prix révisé en cas d'actifs toxiques

© RIA Novosti . Ruslan Krivobok / Aller dans la banque de photosSberbank
Sberbank - Sputnik France
Le prix de la turque Denizbank, dont la russe Sberbank envisage le rachat, pourrait baisser s'il la banque turque se révèle être en possession d'actifs toxiques, a annoncé mercredi aux journalistes le PDG de Sberbank Guerman Gref.

Le prix de la turque Denizbank, dont la russe Sberbank envisage le rachat, pourrait baisser s'il la banque turque se révèle être en possession d'actifs toxiques, a annoncé mercredi aux journalistes le PDG de Sberbank Guerman Gref.

"Nous avons eu une étape très serrée de négociations sur le prix. Si en étudiant les actifs de la banque, nous découvrons des problèmes, nous reviendrons sur cette question", a annoncé M. Gref.  

Aux termes de l'accord de cession signé le 8 juin, Sberbank projette d'acquérir au groupe franco-belge Dexia 99,85% d'actions de Denizbank pour 3,5 milliards de dollars. La transaction pourrait être bouclée avant la fin de l'année.

Le PDG de Sberbank a fait remarquer que "s'il ne se produisait rien d'imprévu, le prix fixé par l'accord serait définitif".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала