La résurrection de Caravage

La résurrection de Caravage
La résurrection de Caravage - Sputnik France
Le tableau de l’un des maître les plus célèbres de l’époque baroque Michelangelo Merisi da Caravaggio, dit Caravage, La résurrection de Lazare a été restaurée pour la première fois depuis 60 ans.

Selon les critiques d’art, Caravage a travaillé sur le tableau entre 1608 et 1609. A cette époque il vivait en Sicile, fuyant une condamnation à mort prononcée en 1606 par Rome pour le meurtre de Ranuccio Tomassoni, un fêtard libertin, souteneur et joueur, avec lequel le peintre avait eu un temps des relations amicales. Selon le témoignage de contemporains, la dispute a éclaté pour 10 scudi, que le défunt avait perdu contre le peintre.

Caravage a peint La résurrection de Lazare sur commande de Giovanni Batista de Lazare, qui lui avait donné mille scudi, deux fois plus que le peintre n’avait jamais reçu pour son travail. Sans regard pour les importants honoraires, selon l’expert Anna Maria Marcone, l’artiste a travaillé dans une grande hâte. En témoigne le fond sombre et non suffisamment fouillé du tableau, ainsi que l’application particulière de coups de pinceau colorés.

Qu’est ce qui a pu susciter une telle hâte dans la réalisation de ce tableau ? Selon le témoignage du sculpteur Francesco Susinno, Caravage a peint La résurrection de Lazare mais l’œuvre a subit une dure critique. Dans un élan de colère, le peintre a détruit son tableau et en a peint un deuxième en un temps record, qui lui a survécu jusqu’à nos jours. Il existe une légende qui raconte que pour une plus grande authenticité Caravage a peint Lazare avec un corps exhumé. Selon un connaisseur célèbre de l’art du peintre, l’auteur de la monographie Caravage, John Gash, « cette histoire semble invraisemblable ».

Au long du processus de restauration, qui a duré plus de six mois, les chercheurs ont réussi à déterminer la composition de la peinture que le peintre a utilisé et à restituer toute les couches fortement endommagées. Comme Caravage a utilisé des pigments de Sicile, avec des propriétés qui n’étaient pas bien connues, la première restauration du tableau due être effectuée en 1670. Andrea Suppa a réalisé ce travail et a effectué des erreurs qui ont fortement endommagé l’œuvre de l’auteur, mais les spécialistes contemporains ont réussi à rendre au tableau son aspect originel.

« La résurrection de Lazare » est une des dernières peintures de Lazare. Il est mort moins d’un an après l’avoir réalisé. Jusqu’à récemment, on a considéré qu’il était mort d’une maladie, mais en avril 2012, l’historien napolitain Vincenzo Paceli a émis l’hypothèse que le peintre aurait été assassiné par les chevaliers de l’Ordre de Malte. Selon cette version, l’attentat aurait été organisé par la Curie romaine, pour qui il était aisé « d’évincer un homme qui mettait en doute les dogmes de l’Eglise et qui ne portait pas tout le respect dû au Sacré ». /L

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала