Gazoduc TAP: un accord de financement signé en Azerbaïdjan

© RIA Novosti . Alexei Kudenko  / Aller dans la banque de photosGazoduc TAP: un accord de financement signé en Azerbaïdjan
Gazoduc TAP: un accord de financement signé en Azerbaïdjan - Sputnik France
Un accord sur le financement du gazoduc transadriatique TAP a été signé jeudi par les actionnaires de TAP - EGL, Statoil et E.ON Ruhrgas - et les exploitants de l'immense gisement gazier azerbaïdjanais de Shah Deniz - BP, Total et Socar (la société pétrolière publique d'Azerbaïdjan), a annoncé TAP sur son site officiel.

Un accord sur le financement du gazoduc transadriatique TAP a été signé jeudi par les actionnaires de TAP - EGL, Statoil et E.ON Ruhrgas - et les exploitants de l'immense gisement gazier azerbaïdjanais de Shah Deniz - BP, Total et Socar (la société pétrolière publique d'Azerbaïdjan), a annoncé TAP sur son site officiel.

"TAP et ses actionnaires actuels, EGL, Statoil et E.ON Ruhrgas sont parvenus à une entente avec les membres du consortium de Shah Deniz sur le financement garanti du projet TAP. Ces fonds permettront de poursuivre les travaux dans plusieurs domaines importants jusqu'à la prise de décision finale sur l'itinéraire du gazoduc, prévue en 2013", lit-on dans le communiqué.

L'accord prévoit également la possibilité d'acquisition d'une part près de 50% de TAP par les actionnaires de Shah Deniz.

Long de 520 km, le gazoduc transadriatique TAP (Trans-Adriatic Pipeline) livrera du gaz de la Caspienne à l'Italie méridionale et l'Europe occidentale via l'Azerbaïdjan, la Géorgie, la Turquie, la Grèce et l'Albanie. Selon le projet, le pipeline aura une capacité de transport initiale de 10 milliards de m³ de gaz par an, qui sera par la suite portée à 20 milliards de m³ de gaz par an. TAP est détenu par le suisse EGL (42,5%), le norvégien Statoil (42,5%) et l'allemand E.ON Ruhrgas (15%).

Le consortium d'exploitation de Shah Deniz étudie les projets TAP et Nabucco West en tant que variantes alternatives d'exportation de gaz azerbaïdjanais en Europe. Si le projet TAP est retenu, le gazoduc sera prêt à transporter du gaz de Shah Deniz d'ici 2018. En juin dernier, les actionnaires de TAP et le consortium de Shah Deniz ont déjà signé un accord de coopération.

Le gazoduc TAP fait partie du projet Corridor Sud qui inclut également les projets de gazoducs Nabucco (Azerbaïdjan-Turquie-Autriche), ITGI (Interconnecteur Turquie-Grèce-Italie) et le gazoduc Transcaspien (Turkménistan-Azerbaïdjan). Nabucco est en concurrence avec le projet de gazoduc russe South Stream.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала