Corruption aux Etats-Unis

© © Flickr.com/Kenny Miller/cc-by-sa 3.0Corruption aux Etats-Unis
Corruption aux Etats-Unis - Sputnik France
La bureaucratie US est réputée comme étant l'une des plus efficace, pourtant elle a des défauts, dont l’un est la corruption qu’elle reproche aux autres pays. Certaines histoires sont tout à fait révélatrices.
Le lobbiste américain Jack Abramoff a été condamné en 2006 pour avoir organisé des rencontres avec le président du pays contre de l’argent. L’ancien Premier-ministre de la Malaisie Mohammad a reconnu avoir payé pour sa rencontre avec le président Bush 1,2 million de dollars en 2002. Avant sa démission en 2003 il avait occupé le pouvoir pendant 22 ans et irritait les USA par ses propos antiaméricains et antisémites.Pour améliorer les relations avec Washington, le gouvernement de Malaisie avait embauché le lobbiste Jack Abramoff qui avait organisé la rencontre. Le gouverneur d’Illinois Rod Blagoevitch essayait de vendre le poste de sénateur qu’avait occupé Barack Obama avant d’être élu président. été 2011 il a été reconnu coupable.

Une autre histoire retentissante. En 2004 Georges Bush voulait nommer au poste du ministre de la sécurité nationale l’ancien chef de la police de New-York Bernard Kerik. Celui-ci avait induit en erreur les adjoints du président en disant de ne pas avoir des relations malhonnêtes avec des entrepreneurs qui luttaient pour obtenir des contrats municipaux dans la ville. Cela s’est avéré faux.

La corruption se répand également. En 2009 le directeur du FBI Robert Muller a dû reconnaître que le nombre des actions pénales pour corruption avait augmenté de 58 % à partir de 2003. Cette même année au cours d’une opération à New-Jersey 44 personnes ont été arrêtées pour la corruption et le blanchiment d’argent, dont 3 maires et d’autres officiels. Des rabbins de New-York et de New-Jersey légalisaient l’argent criminel par le truchement de fonds de bienfaisance.

Les combines avec les fonds de bienfaisance sont assez répandues.

La présence de l’armée US dans le monde fait augmenter le nombre de trafics, cela concerne autant l’Irak que l’Afghanistan. Des dizaines d’officiers travaillant dans le ravitaillement ont été condamnés pour escroquerie et corruption.

Ainsi, souvent aux USA des décisions sont prises grâce aux pots-de-vin, qu’il s’agisse de contrats ou de rencontres avec le président. /L

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала