Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Missile russe Boulava: la production en série lancée il y a quatre ans (usine)

© Photo Flotte du Nord russeMissile balistique intercontinental Boulava
Missile balistique intercontinental Boulava - Sputnik France
S'abonner
L'usine de Votkinsk produit en série le missile balistique intercontinental embarqué Boulava depuis quatre ans, a annoncé jeudi à Votkinsk l'ingénieur en chef et directeur technique de l'usine Roudolf Kouzine.

L'usine de Votkinsk produit en série le missile balistique intercontinental embarqué Boulava depuis quatre ans, a annoncé jeudi à Votkinsk l'ingénieur en chef et directeur technique de l'usine Roudolf Kouzine.

"Nous produisons Boulava en série depuis quatre ans", a indiqué M.Kouzine devant les journalistes.

Il a rappelé que les essais en vol du missile avaient été achevés en 2011, ce qui avait même été annoncé par le président russe de l'époque Dmitri Medvedev. Toutefois, le missile n'a toujours pas été livré à la Marine russe. D'habitude, les nouvelles armes ne sont pas produites en série, mais en lots d'essai jusqu'à leur mise en dotation.

Le commandant en chef de la Marine, l'amiral Vladimir Vyssotski a déclaré à maintes reprises que le missile Boulava serait livré à l'armé en même temps que son vecteur, le sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki (projet 955 Boreï), en 2012.

Le missile R30 3M30 Boulava-30 (code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) doit devenir l'arme principale des forces stratégiques navales russes. Le Boulava est un missile à trois étages à propergol solide destiné à équiper les sous-marins. D'une portée de 8.000 km, il peut être équipé de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kt et à trajectoire indépendante.

Les porteurs du missile Boulava sont le sous-marin stratégique modernisé Dmitri Donskoï (projet 941 UM Akoula, "Typhoon" selon le code OTAN) et les sous-marins du projet 955 Boreï - Iouri Dolgorouki, Alexandre Nevski, Vladimir Monomakh et d'autres encore. Au total, la Russie compte produire huit sous-marins nucléaires du projet 955 d'ici 2020.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала