Cyberattaques: Washington opte pour le dialogue avec Pékin

Washington estime nécessaire de maintenir un dialogue sur la sécurité informatique avec Pékin, mais reste préoccupé par les cybermenaces émanant de la Chine, a déclaré mercredi soir à Washington le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney.

Washington estime nécessaire de maintenir un dialogue sur la sécurité informatique avec Pékin, mais reste préoccupé par les cybermenaces émanant de la Chine, a déclaré mercredi soir à Washington le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney.

"Les Etats-Unis et la Chine sont parmi les plus principaux acteurs du cyberespace, et il est essentiel que nous continuions un dialogue stable et efficace en vue de définir les limites d'un comportement acceptable dans le cyberespace", a indiqué M.Carney lors d'une conférence de presse.

"Nous continuerons d'évoquer le problème des attaques informatiques dans nos négociations avec de hauts responsables chinois, dont des militaires", a-t-il poursuivi.

Auparavant, les médias occidentaux ont rapporté que le gouvernement US pourrait décréter des sanctions commerciales à l'encontre de la Chine s'il était confirmé que les attaques informatiques visant les entreprises et institutions américaines étaient perpétrées avec le soutien officiel de Pékin.

Ces informations ont été diffusées suite à la publication d'un rapport rédigé par la société américaine Mandiant, selon lequel les cyberattaques visant les Etats-Unis étaient menées par l'unité 61398 de l'armée chinoise déployée dans les faubourgs de Shanghai. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei a ensuite démenti ces accusations.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала