Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Gazoduc South Stream: la Macédoine bientôt connectée

S'abonner
Un accord visant à connecter la Macédoine au gazoduc South Stream est prêt pour la ratification dont la date dépend de la partie russe, a annoncé jeudi aux journalistes le vice-premier ministre et ministre macédonien des Finances Zoran Stavreski.

Un accord visant à connecter la Macédoine au gazoduc South Stream est prêt pour la ratification dont la date dépend de la partie russe, a annoncé jeudi aux journalistes le vice-premier ministre et ministre macédonien des Finances Zoran Stavreski.

"Lors de notre récente visite à Moscou, nous avons mis au point un accord avec Gazprom. Nous attendons que le document soit d'abord approuvé  par la partie russe pour l'être ensuite par nous-mêmes. Nous en sommes donc au stade final", a déclaré M. Stavreski cité par l'agence d'information macédonienne MIA.

La Macédoine sera connectée au gazoduc South Stream via un pipeline de raccordement. Selon le vice-premier ministre, Skopje ratifiera le document deux jours après sa ratification par Moscou.

Le projet South Stream est appelé à diminuer la dépendance des fournisseurs et des consommateurs vis-à-vis des pays transitaires, en l'occurrence l'Ukraine. Le gazoduc doit entrer en service au premier trimestre de 2016 pour atteindre sa pleine capacité en 2018. Une partie du pipeline passera par le fond de la mer Noire, dans les eaux territoriales turques, et reliera le littoral russe au littoral bulgare.

Pour construire le tronçon terrestre du gazoduc, la Russie a signé des accords intergouvernementaux avec la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie, la Grèce, la Slovénie et la Croatie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала