Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie: Moscou refuse de dialoguer avec le "gouvernement intérimaire"

S'abonner
Moscou ne juge pas approprié de dialoguer avec Ghassan Hitto, élu cette semaine à Istanbul au poste de premier ministre du "gouvernement intérimaire" de l'opposition syrienne, a déclaré jeudi le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch lors d'un point de presse à Moscou.

Moscou ne juge pas approprié de dialoguer avec Ghassan Hitto, élu cette semaine à Istanbul au poste de premier ministre du "gouvernement intérimaire" de l'opposition syrienne, a déclaré jeudi le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch lors d'un point de presse à Moscou.

Le porte-parole a rappelé que lors de ses premières interventions, M.Hitto avait exclu tout dialogue de l'opposition syrienne avec le régime du président Bachar El-Assad et qu'il prônait "une intervention étrangère urgente dans les affaires intérieures du pays".

"Sur cette base, de quoi peut-on parler? Nous dialoguons avec ceux qui sont intéressés à voir s'amorcer rapidement un règlement politique en Syrie", a indiqué M.Loukachevitch.

Selon lui, Moscou négocie un début de dialogue direct entre l'opposition et le gouvernement syriens avec notamment le chef de la Coalition nationale des forces de l'opposition et de la révolution syrienne Ahmed Moaz al-Khatib.

"Nous espérons que M.al-Khatib finira par venir à Moscou  pour poursuivre le dialogue", a conclu le porte-parole de la diplomatie russe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала