Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les plages vont-elles sauver l’économie chypriote ?

© © Flickr.com/Alexandra Mitchell/cc-by-nc-sa 3.0Les plages vont-elles sauver l’économie chypriote ?
Les plages vont-elles sauver l’économie chypriote ? - Sputnik France
S'abonner
Le flux des touristes russes sur île ne baisse pas. Cependant, le tourisme représente seulement 1/5 de l’économie du pays.

Les informations qui arrivent de Chypre ces derniers jours ressemblent à des nouvelles du front de guerre. Dans la nuit du 23 mars, le parlement du pays a adopté le « plan B » de la sortie de crise. En vertu de ce plan, les banques seront divisées en « bons » et « mauvais ». Les dernières seront mises en faillite. Le mouvement des capitaux vers l'étranger sera limité. Samedi, le président chypriote Anastasiadis s'est rendu à Bruxelles pour mener des pourparlers avec les créditeurs de l’UE. Ce n’est que le matin qu’on a appris qu’un compromis a été trouvé. Ainsi, les clients de Laiki Bank qui possèdent plus de 100.000 euros sur leur compte, vont perdre leur argent. L’aide financière sera bien accordée à Chypre, mais elle ne sera pas destinée à la recapitalisation de ses deux principales structures de crédit. En d’autres termes, il est extrêmement difficile de prévoir quoi que cela soit. Alors que Chypre se trouve sur le bord de la faillite, les tour-operators sont étonnamment calmes, car cette destination est très demandée actuellement.

« La plupart des voyages ont déjà été réglés. En ce qui concerne les voyages qui doivent être réglés actuellement, les compagnies chypriotes nous ont conseillé d’attendre »,explique Irina Tiurina, la porte-parole de l’Union russe de l’industrie de tourisme. « Les touristes affluent à Chypre, mais les partenaires recevront l’argent pour ces touristes plus tard. Ce n’est pas grave que les banques soient fermées lundi. Les touristes russes voyagent avec des liquidités et cela arrange tout le monde dans la situation actuelle. Peut-on dire que le flux touristique baisse ? Oui, on assiste à une légère diminution des départs vers Chypre. Les gens ne comprennent pas ce qui s’y passe et ont peur des informations négatives. Mais dans l'ensemble, je ne peux pas dire que les tour-operators ou les touristes soient anxieux. Si la faillite était déclarée et des intrigues politiques commençaient, représentant une menace pour les touristes, dans ce cas, le flux touristique se serait sensiblement réduit ».

ICS Travel Group, l’un des leaders russes pour les voyages en Europe du Sud, notamment vers Grèce et Chypre, affirme que le nombre d’annulations n’est pas exceptionnel. Le chef de la filiale chypriote du tour-operator Alexeï Sokolov en conclut que la crise ne fait que stimuler le flux des touristes russes.

« Je pense que tous sera moins cher, ce qui sera à l’avantage de nos touristes »,dit-il. « Nous avons vu ce phénomène sur l’exemple de la Grèce, où les services coûtent moins cher. Je pense que les hôtels vont également coûter moins cher. Difficile de dire de combien. Tout dépendra de la durée et de l’ampleur de la crise. Les plages de Chypre, celle d’ Ayia Napa étant reconnue la meilleure d’Europe, vont lui éviter la faillite. L’industrie balnéaire est le deuxième pilier économique du pays ».

Le tourisme russe est vital pour l’économie chypriote, considère le ministre du Travail et du Tourisme Neoklis Sylikiotis. Selon ses prévisions, le record de l’année dernière du flux des touristes russes a été battu. En 2012, il a augmenté de 42%, augmentant de 474.400 personnes. Une dynamique incomparable avec les touristes britanniques ou allemands. Alexeï Sokolov estime que ces prévisions sont tout à fait fondées. Pour le 20 mars, sa société a doublé le nombre de demandes pour les circuits touristiques sur l’île de Chypre par rapport à la même période de l’année dernière. Toutefois, en se basant sur les statistiques, on peut conclure que le tourisme ne pourra pas sauver seul l’économie de l’île, car il compte 20% du PIB du pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала