Otan: l'adhésion de la Finlande et de la Suède serait négative pour la Russie (Medvedev)

© RIA Novosti . Alexander Astafyev / Aller dans la banque de photosLe premier ministre russe Dmitri Medvedev
Le premier ministre russe Dmitri Medvedev - Sputnik Afrique
Une éventuelle adhésion de la Suède et de la Finlande à l'Otan est une affaire intérieure à ces deux pays, cet élément ne serait toutefois pas positif pour la Russie, a déclaré mardi le premier ministre russe Dmitri Medvedev lors d'une conférence de presse

Une éventuelle adhésion de la Suède et de la Finlande à l'Otan est une affaire intérieure à ces deux pays, cet élément ne serait toutefois pas positif pour la Russie, a déclaré mardi le premier ministre russe Dmitri Medvedev lors d'une conférence de presse.

"Nous ne considérons pas un rapprochement de l'Otan vers les frontières russes comme un facteur positif", a indiqué le chef du gouvernement russe, ajoutant que la décision d'adhérer à l'Alliance était une affaire relevant d'un pays.

M. Medvedev a rappelé que l'Otan était "une structure possédant un certain potentiel militaire qui, en cas de situation défavorable, peut être retourné contre la Russie".

"Nous ne pensons pas que l'adhésion de nouveaux pays à l'Otan est susceptible de créer une nouvelle situation visant à assurer la stabilité. Au contraire, tout nouveau membre de l'Alliance se trouvant près des frontières russes modifie en fin de compte l'équilibre des forces, nous obligeant à réagir", a déclaré le premier ministre russe interrogé par une journaliste finlandaise sur une modification du rapport des forces dans la région de la mer de Barents suite à une éventuelle adhésion de la Finlande et de la Suède à l'Otan.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала