Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie établit le record pétrolier des 25 dernières années

© © Flickr.com/swisscan/cc-byLa Russie établit le record pétrolier des 25 dernières années
La Russie établit le record pétrolier des 25 dernières années - Sputnik France
S'abonner
En juin la Russie a établi le record des 25 dernières années en matière de production du pétrole, communiquent les médias russes. Le volume d’extraction dans le pays a été de 10,5 millions de barils/jour contre 9,5 millions pour l’Arabie Saoudite.

Au cours des dernières années on a enregistré une croissance très forte de la production de pétrole dans le cadre de nouveaux projets, notent les experts. Rosneft a accru la production sur le gisement de Vankor – 18,5 millions de t de pétrole en 2012. Gazprom a augmenté l’extraction du condensé de gaz. Cette croissance s’explique par les prix élevés du pétrole. En février ils ont culminé à 119 dollars le baril, et la moyenne pour ce semestre a été de près de 108 dollars. La conjoncture extérieure est un facteur important, mais c’est le seul qui détermine le haut niveau de production des hydrocarbures en Russie, souligne l’analyste de IFD Kapital Vitaly Krioukov :

« Le facteur clé qui détermine la production du pétrole en Russie réside dans les facilités fiscales et dans la volonté du gouvernement d’adapter le régime d’imposition aux nouvelles conditions d’exploitations des richesses du sous-sol. Les compagnies mettent en valeur de plus en plus des champs pétroliers d’un accès difficile, ces projets requièrent certaines facilités fiscales. En gros, les perspectives de la production de pétrole en Russie seront déterminées par les facilités fiscales qui seront accordées aux compagnies dans le cadre des nouveaux projets. »

Il y a encore deux ans bien des spécialistes pronostiquaient une baisse de la production : les gisements traditionnels de Sibérie Occidentale s’épuisent, mettre en valeur de nouveaux n’est pas rentable. C’est précisément l’introduction de facilités octroyées dans le cadre des champs d’accès difficile qui a permis d’infléchir la situation, explique le directeur de l’Institut du secteur énergétique national Sergueï Pravossoudov :

« Le gouvernement a très bien fait d’opter pour la différenciation des impôts sur la production des minerais. Pour les champs d’accès difficile des facilités sont prévues. Si elles étaient inexistantes, maintenant elles sont largement pratiquées. Grâce à cela la production de pétrole dans notre pays augmente. »

Les experts pronostiquent une dynamique positive à l’avenir. Le potentiel de croissance de la production de pétrole en Russie est énorme : à la lumière des changements fiscaux la production de pétrole sur les sites d’accès difficile va s’accroître, et puis viendra le tour du plateau continental. La demande de pétrole restera, probablement, à un niveau élevé. Mais le moteur n’en sera pas sans doute l’Europe, car son économie n’est pas en meilleure forme, mais la Chine et l’Inde. Au Forum économique international de Saint-Pétersbourg un contrat a été conclu, que les observateurs on qualifié de sans précédent. La compagnie russe Rosneft et la CNPC chinoise se sont entendues sur les livraisons du pétrole pour les 25 ans à venir au rythme de 46 millions de t par an. T


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала