Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Syrie/armes chimiques: l'inspection de l'Onu sans impact sur "Genève-2"

S'abonner
Les résultats de l'inspection des experts de l'Onu sur les armes chimiques en Syrie ne se répercuteront pas sur la préparation de la conférence internationale "Genève-2", a déclaré à RIA Novosti le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov.

Les résultats de l'inspection des experts de l'Onu sur les armes chimiques en Syrie ne se répercuteront pas sur la préparation de la conférence internationale "Genève-2", a déclaré lundi à RIA Novosti le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov.  

"Le rapport des experts sur les armes chimiques ne se répercutera aucunement sur la tenue de la conférence", a affirmé le diplomate.

Et de confirmer la tenue la semaine prochaine d'une rencontre diplomatique russo-américaine sur la préparation de la conférence internationale sur la Syrie "Genève-2".

La commission d'enquête internationale dirigée par Oke Sellström a été instituée à la demande du gouvernement syrien après l'explosion présumée d'un obus chimique dans les environs d'Alep le 19 mars dernier. Or, suite à la pression exercée par des pays occidentaux, la commission a réclamé l'accès non seulement à Alep, mais à l'ensemble du territoire syrien. 

Les spécialistes de l'Onu sont arrivés à Damas dimanche 18 août pour inspecter trois sites où l'utilisation d'armes chimiques a été rapportée, dont la localité de Khan al-Assal près d'Alep.

Début juillet, la Russie a soumis à l'Onu un rapport de 80 pages contenant des preuves de l'utilisation de gaz sarin par les rebelles syriens. Etabli par des experts russes, le document est basé sur l'examen d'échantillons prélevés dans un faubourg de la ville syrienne d'Alep.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала