Syrie: le Canada s'abstiendra d'intervenir (premier ministre)

Le premier ministre canadien Stephen Harper a déclaré jeudi que son pays ne participerait pas à une opération militaire en Syrie, a annoncé l'agence Reuters.

Le premier ministre canadien Stephen Harper a déclaré jeudi que son pays ne participerait pas à une opération militaire en Syrie, a annoncé l'agence Reuters.

"Le gouvernement du Canada ne prévoit pas […] d'avoir une mission militaire", a déclaré M. Harper.

Selon Reuters, le premier ministre a fait cette déclaration après s'être entretenu avec des responsables américains, britanniques et français.

La situation en Syrie est entrée dans une phase critique le 21 août, date à laquelle les médias hostiles au président Bachar el-Assad ont fait état de l'utilisation d'armes chimiques par les troupes gouvernementales dans la région de Damas. Selon les rebelles, cette attaque présumée pourrait avoir fait 1.300 morts.

Le vice-président américain Joe Biden a annoncé jeudi que Barack Obama réfléchissait toujours aux mesures qui devaient servir de réponse à cette attaque. Bien que la décision de frapper la Syrie ne soit pas encore adoptée, le Pentagone affirme que plusieurs scénarios sont à l'étude, y compris une "réaction de force".

Certains pays occidentaux, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, ont profité de cette information non confirmée pour appeler ouvertement à une intervention militaire en Syrie sans aval du Conseil de sécurité de l'ONU.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала