Le russophobe McCain invité à participer à une émission de TV en Russie

La plupart des politiques du monde entier apprécient hautement les négociations de Genève entre Sergueï Lavrov et John Kerry sur le problème syrien et l’accord russo-américain qui en a résulté. Mais il faut citer ceux à qui cet accord n’a pas l’heur de plaire, et parmi eux, l’ancien détracteur de la politique de Moscou, le sénateur-républicain américain John McCain. Le téléjournaliste russe Vladimir Soloviev a proposé au sénateur d’exposer personnellement sa position lors de son émission sur la chaîne Rossia 1.

Samedi dernier, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'État américain John Kerry sont parvenus à un accord sur la question syrienne, qui a permis aux États-Unis d’éviter une nouvelle aventure militaire. Apparemment, l'Amérique peut respirer avec soulagement. D'autant plus que la plupart de la population des États-Unis, et une partie considérable de sénateurs, et même Barak Obama lui-même, malgré sa rhétorique belliqueuse, étaient hostiles à la participation au conflit syrien. Cependant l'accord de Genève ne plaît pas à tout le monde, notamment au sénateur John McCain. De son point de vue, « le plan de Kerry-Lavrov » « témoigne de la faiblesse de l'Amérique et donnera un répit à Bachar al-Assad qui aura la possibilité de continuer à exterminer son peuple». Cette position de McCain n'est pas renforcée par quelques arguments raisonnables, cependant, il ne fallait pas s’attendre à autre chose de sa part, selon le politologue Boris Mejouev :

« Il joue le rôle de l’homme qui, dans tous les cas, sans aucune réflexion politique rationnelle, prône les décisions les plus dures. Il a peut être l’étoffe pour jouer ce rôle, mais il est déjà clair aux yeux de tous, y compris pour les personnalités les conservatrices, les éperviers du Parti républicain, qu’une frappe sur la Syrie ne résoudrait rien. Mais McCain ne peut pas renoncer à son image de marque et il poursuit sa ligne politique. »

Cependant, l’animateur russe connu à la télévision Vladimir Soloviev a décidé d'éclaircir les motifs originaux de la déclaration de McCain. Pour cela, il a invité le sénateur à venir s’expliquer dans l’émission de la chaîne de télévision publique Rossia 1, Soirée du dimanche avec Vladimir Soloviev. Le journaliste a exposé à La Voix de la Russie les motifs de son initiative.

« En premier lieu, j’aimerais lui donner la possibilité de s'adresser aux Russes directement pour que nous puissions regarder cet être unique, et puis, à l'aide de questions, tenter de comprendre sa position, voir s’il saisit nettement ce qui se passe dans le monde. Et peut-être même changer un peu les idées de McCain sur la Russie, ainsi que sur le monde. »

On ne sait pas si le sénateur acceptera l'invitation, mais pour Vladimir Soloviev ce serait une émission très intéressante, puisque McCain est célèbre non seulement comme

un « épervier » et un russophobe, mais aussi comme un homme politique original.

Il convient d’ajouter que Soloviev a eue l'idée d'inviter McCain lorsque l'adjoint du sénateur a déclaré que ce dernier avait l'intention de publier un article dans la Pravda. Ce serait la réponse de McCain à l'article récent de Vladimir Poutine publié dans New York Times. Le rédacteur en chef de la Pravda a déjà fait savoir qu’il n’avait pas reçu de propositions à ce sujet de la part des Etats-Unis. Et les experts ont commencé à plaisanter en disant que McCain en était resté à l’époque de la guerre froide et croyait que la Pravda était encore le journal le plus influent de Russie. T

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала