Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Iran dément l'existence d'un site nucléaire secret

© Photo Cla78L'Iran dément l'existence d'un site nucléaire secret
L'Iran dément l'existence d'un site nucléaire secret - Sputnik France
S'abonner
Téhéran a démenti les allégations de l'opposition extérieure iranienne au sujet du site nucléaire clandestin aménagé dans la partie centrale du pays, a annoncé mardi l'agence officielle IRNA, citant le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique Behrouz Kamalvand.

Téhéran a démenti les allégations de l'opposition extérieure iranienne au sujet du site nucléaire clandestin aménagé dans la partie centrale du pays, a annoncé mardi l'agence officielle IRNA, citant le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique Behrouz Kamalvand.
 
"Nous démentons formellement les informations dépourvues de fondement qui ont été rapportées par des médias étrangers concernant l'existence de sites nucléaires secrets en Iran", a déclaré M. Kamalvand, précisant que ces informations étaient fondées sur des mensonges propagés par l'Organisation des moudjahiddines du peuple iranien (OMPI).
 
L'agence Reuters a annoncé lundi, citant l'OMPI, qu'un site nucléaire secret était dissimulé dans la partie centrale du pays. Mehdi Abrichamtchi, président d'une structure contrôlée par l'OMPI - le Conseil national de la résistance iranienne - a notamment déclaré à Paris qu'il s'agissait d'un site souterrain aménagé à l'intérieur d'un tunnel de 600 mètres de long situé en montagne à 10 km de Mobarakeh (province d'Ispahan).
 
Selon M. Kamalvand, l'OMPI "cherche à détruire l'atmosphère positive qui s'est créée aux négociations entre l'Iran et les six médiateurs internationaux sur le dossier nucléaire iranien". 
 
L'OMPI a été créée en 1965 par des étudiants iraniens désireux de renverser le régime du chah inféodé à Washington et d'instaurer une république islamique socialiste dans le pays. Cependant, peu après la révolution islamique de 1979, les moudjahiddines se sont retrouvés en désaccord avec les fondamentalistes musulmans dirigés par l'ayatollah Khomeini. Suite à plusieurs attentats perpétrés par l'OMPI en Iran, cette organisation a été interdite.
 
En 1982, ses membres se sont réfugiés en France avant de s'installer en 1986 en Irak, d'où ils mènent des activités subversives contre l'Iran. Téhéran accuse l'OMPI d'être impliquée dans la mort de plus de 12.000 Iraniens et de plus de 25.000 Irakiens.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала