Russie: l'armée renonce aux "chaussettes russes"

© Service de presse de la région militaire de l'Ouest / Aller dans la banque de photosRussie: l'armée renonce aux "chaussettes russes"
Russie: l'armée renonce aux chaussettes russes - Sputnik France
Le ministère russe de la Défense a remplacé les chaussettes russes ("portianki" en russe) par les chaussettes classiques dans l'armée, a annoncé le vice-ministre de la Défense Dmitri Boulgakov.

Le ministère russe de la Défense a remplacé les chaussettes russes ("portianki" en russe) par les chaussettes classiques dans l'armée, a annoncé jeudi à Moscou le vice-ministre de la Défense Dmitri Boulgakov.

"Les Forces armées russes n'utilisent plus les "chaussettes russes". Les troupes ont totalement adopté les chaussettes classiques que nous avons achetées", a indiqué M.Boulgakov.

Selon lui, le ministère a acheté plus de 2 millions de paires de chaussettes d'été et 1,2 million de paires de chaussettes d'hiver.

L'armée russe est la dernière à renoncer aux chaussettes russes après les armées de la RDA (1968), de Finlande (1990) et d'Ukraine (2004). 

La "chaussette russe", qui rappelle la molletière française, est un morceau de tissu (de coton en été et de laine en hiver) d'environ 40 cm sur 80 cm destiné à être enroulé autour du pied. Parmi ses avantages, une taille unique, une bonne protection contre le froid et une durée de vie plus grande que celle d'une chaussette, car les zones d'usure peuvent être déplacées. Le lavage et le séchage ne posent aucun problème: pas de mailles en caoutchouc qui se défilent ou se détendent, etc. Toutefois mettre une "chaussette russe" est très délicat pour le soldat, car si elle est mal posée, le pied est affecté d'ampoules et de cals douloureux.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала