Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Sanctions: un risque de contrecoups pour des entreprises US (Obama)

S'abonner
Les sanctions économiques éventuelles contre la Russie pourraient exercer un effet négatif sur les activités des investisseurs américains et européens en Russie, a déclaré jeudi le président Barack Obama lors d'une conférence de presse à Rome à l'issue de négociations avec le premier ministre italien Matteo Renzi.

Les sanctions économiques éventuelles contre la Russie pourraient exercer un effet négatif sur les activités des investisseurs américains et européens en Russie, a déclaré jeudi le président Barack Obama lors d'une conférence de presse à Rome à l'issue de négociations avec le premier ministre italien Matteo Renzi. 
 
"Il ne fait aucun doute que cet effet aura lieu", a répondu M. Obama à une journaliste américaine qui lui demandait si les sanctions économiques éventuelles contre Moscou pourraient se répercuter sur les sociétés américaines opérant en Russie.
 
Selon le locataire de la Maison Blanche, l'Union européenne et les Etats-Unis conçoivent aujourd'hui des "décisions qui entraîneraient des conséquences minimales pour les entreprises américaines et européennes travaillant en Russie, mais qui auraient une influence considérable sur Moscou".
 
Le président américain a dans le même temps espéré que ces sanctions ne seraient pas appliquées.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала