Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nouvelle constitution ukrainienne: Moscou tenu à l'écart

© Sputnik . Alexey Furman / Aller dans la banque de photosNouvelle constitution ukrainienne: Moscou tenu à l'écart
Nouvelle constitution ukrainienne: Moscou tenu à l'écart - Sputnik France
S'abonner
Ni l'Ukraine, ni les Etats-Unis, qui soutiennent les nouvelles autorités de Kiev, n'ont pris soin de mettre Moscou au courant de la préparation de la nouvelle constitution ukrainienne, a indiqué mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Ni l'Ukraine, ni les Etats-Unis, qui soutiennent les nouvelles autorités de Kiev, n'ont pris soin de mettre Moscou au courant de la préparation de la nouvelle constitution ukrainienne, a indiqué mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"Nous n'avons reçu d'informations ni sur les thèmes examinés ni sur les conceptions servant de base à ce nouveau projet de loi fondamentale ukrainienne", a déclaré M. Lavrov lors d'une conférence de presse à Moscou.

Selon le ministre, la Russie a tenté d'obtenir des explications aussi bien auprès du chef de la diplomatie ukrainienne Andreï  Dechtchitsa qu'auprès du secrétaire d'Etat américain John Kerry, car il est connu que les Etats-Unis sont impliqués dans la préparation de la nouvelle constitution ukrainienne.

"Nous n'avons pas reçu d'explications claires. Nous entendons dire tantôt par monsieur Iatseniouk, tantôt par monsieur Tourtchinov qu'aucune fédéralisation n'est prévue et que de nouveaux pouvoirs seront accordés aux régions", a souligné M. Lavrov.

Selon lui, cette position de Kiev témoigne de l'attitude arrogante des nouvelles autorités ukrainiennes envers les intérêts des régions sud-est du pays.

"Si vous voulez réellement accorder de nouveaux pouvoirs aux régions, invitez-les pour savoir ce qu'elles veulent avant d'entamer des négociations", a indiqué le ministre.

Certaines régions de l'Ukraine n'ont pas reconnu la légitimité de la Rada suprême (parlement) et ont décidé d'organiser des référendums sur leur statut politique. Plus de 96% des participants d'un référendum en Crimée ont opté pour le rattachement de la péninsule à la Russie.

Des manifestations ont également éclaté à Donetsk et à Kharkov. Le 7 avril, les protestataires de Donetsk ont institué un conseil qui a proclamé la création d'une République populaire de Donetsk, a annoncé son intention de tenir le 11 mai au plus tard un référendum sur le rattachement de la région à la Russie et a demandé à Moscou d'introduire un contingent de paix.

A Kharkov, des manifestants se sont emparés de l'administration locale et ont proclamé la création de la république populaire de Kharkov.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала