Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Lutte antidrogue: la Russie et l'OTAN poursuivront leur coopération

© RIA Novosti . Sergei Vinyavski  / Aller dans la banque de photosLutte antidrogue: la Russie et l'OTAN poursuivront leur coopération
Lutte antidrogue: la Russie et l'OTAN poursuivront leur coopération - Sputnik France
S'abonner
La Russie et l'OTAN poursuivront leur coopération dans la lutte antidrogue, a annoncé mercredi à Moscou Viktor Ivanov, directeur du Service fédéral russe de contrôle des stupéfiants (FSKN), qui est visé par des sanctions américaines et européennes.

La Russie et l'OTAN poursuivront leur coopération dans la lutte antidrogue, a annoncé mercredi à Moscou Viktor Ivanov, directeur du Service fédéral russe de contrôle des stupéfiants (FSKN), qui est visé par des sanctions américaines et européennes.

Le secrétaire général de l'OTAN Anders Fogh "Rasmussen a déclaré que la coopération entre la Russie l'OTAN dans la lutte antidrogue devait se poursuivre et que l'OTAN comptait sur notre aide financière dans la formation de policiers anti-drogue afghans. Je confirme cette information parce que nous considérons que cette coopération est importante", a indiqué M.Ivanov.

Selon lui, de nombreux officiels occidentaux, y compris américains, ont laissé entendre que "la coopération continuera au niveau des professionnels malgré le fait que le dirigeant de FSKN figure sur la liste des sanctions".

Les Etats-Unis et l'UE ont introduit des sanctions contre des citoyens russes suite à la réunification de la république de Crimée, jusque-là appartenant à l'Ukraine, avec la Russie. Parmi les sanctions figurent des gels d'avoirs, des interdictions de visas pour certaines personnalités, l'annulation du sommet Russie-UE de juin 2014 à Sotchi, et la suspension des négociations sur le régime des visas et un nouvel accord-cadre.

Les discussions européennes sur l'introduction de sanctions économiques contre Moscou n'ont toujours pas abouti. Les pays du G7 ont menacé d'imposer des sanctions économiques à Moscou en cas d'escalade de la situation autour de l'Ukraine. Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que le langage des sanctions était contre-productif.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала