Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

France-Russie: les sanctions porteront préjudice à l'économie européenne

S'abonner
L'éventuel refroidissement des relations d'affaires franco-russes provoqué par l'adoption des sanctions contre Moscou portera préjudice à l'économie européenne, a déclaré le coprésident de l'association Dialogue franco-russe Vladimir Iakounine.

L'éventuel refroidissement des relations d'affaires franco-russes provoqué par l'adoption des sanctions contre Moscou portera préjudice à l'économie européenne, a déclaré mercredi à Paris le coprésident de l'association Dialogue franco-russe Vladimir Iakounine.

"L'éventuel refroidissement ou la rupture des relations d'affaires franco-russes portera un coup dur à l'économie. On devra également payer pour le chauvinisme qu'on a observé sur la place Maïdan de Kiev, pour l'ultranationalisme et les manifestations de fascisme que certaines forces ont soutenus", a indiqué M.Iakounine devant les journalistes à l'issue d'une réunion de l'assemblée générale du Dialogue franco-russe.

Selon lui, l'administration américaine pousse les Européens à adopter des sanctions contre Moscou en vue de blesser l'amour-propre du président et des citoyens russes sans porter préjudice aux Etats-Unis.

"Si nous nous rappelons l'Irak ou la Libye, c'étaient les Européens qui ont payé pour ces opérations", a noté M.Iakounine, PDG des Chemins de fer de Russie.

Les Etats-Unis et l'UE ont adopté des sanctions contre plusieurs hommes politiques et d'affaires russes et la banque Rossia à la mi-mars, suite à réunification de la Crimée avec la Fédération de Russie.

L'association Dialogue franco-russe a été fondée en 2004 à Paris sur l'initiative du président russe Vladimir Poutine et du président français Jacques Chirac. Ses coprésidents sont le député et ancien ministre français Thierry Mariani et le PDG des Chemins de fer de Russie Vladimir Iakounine.

L'Association Dialogue franco-russe a pour but l'encouragement au développement des relations de partenariat entre les deux pays dans les domaines politique et économique, le soutien aux projets d'envergure d'intérêt public, la promotion des échanges dans les domaines de la science, la culture et l'éducation.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала