Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Transnistrie: Kiev et Bucarest ferment leur espace aérien à l'avion de Rogozine

© RIA Novosti . Sergei Mamontov / Aller dans la banque de photosLe vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine (archive)
Le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine (archive) - Sputnik France
S'abonner
L'Ukraine et la Roumanie ont fermé leur espace aérien pour l'avion du vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, chargé du complexe militaro-industriel, a annoncé M.Rogozine sur son compte Twitter.

L'Ukraine et la Roumanie ont fermé leur espace aérien pour l'avion du vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, chargé du complexe militaro-industriel, a annoncé samedi M.Rogozine sur son compte Twitter.

"Sur requête des Etats-Unis, la Roumanie a fermé à mon avion son espace aérien. L'Ukraine ne me laisse pas passer de nouveau. La prochaine fois, je prendrai le Tu-160", a écrit l'homme politique qui est représentant spécial du président russe pour la Transnistrie.

Conçu par le Bureau d'études soviétique Tupolev pendant les années 1970-1980, le bombardier porte-missiles stratégique Tu-160 (Blackjack, selon le code de l'OTAN) est le plus grand et le plus puissant avion supersonique militaire aux ailes à géométrie variable. Le Tu-160 est aussi le plus lourd avion de combat au monde et le bombardier ayant la plus grande masse au décollage.

© SputnikBombardier stratégique Tu-160 (code OTAN: Blackjack)
Bombardier stratégique Tu-160 (code OTAN: Blackjack) - Sputnik France
Bombardier stratégique Tu-160 (code OTAN: Blackjack)

En service opérationnel depuis 1987, le Tu-160 est destiné à détruire des cibles importantes au moyen d'armes nucléaires et conventionnelles. Son rayon d'action atteint 14.000 km. Son équipage comprend quatre pilotes.

Jeudi, le vice-premier ministre a fait savoir que son avion avait été interdit d'entrer dans l'espace aérien de l'Ukraine. On savait que M.Rogozine entendait se rendre à Chisinau, et ensuite à Tiraspol pour y participer aux célébrations du Jour de la Victoire.

A la chute de l'URSS, plusieurs régions moldaves de la rive gauche du Dniestr ont proclamé la République moldave de Transnistrie. Les autorités moldaves se sont opposées à cette démarche et ont tenté d'introduire des troupes dans la république autoproclamée, ce qui a déclenché un conflit armé qui a duré plusieurs mois.

La paix dans la zone du conflit est actuellement maintenue par une Force multinationale comprenant des contingents russe, moldave et transnistrien. La République de Transnistrie souhaite se séparer de la Moldavie, tandis que Chisinau s'y oppose et lui propose une large autonomie.

Fin mars, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a accusé Chisinau et les nouvelles autorités de Kiev d'avoir organisé "un véritable blocus" de la Transnistrie. Le chef de la diplomatie russe a également reproché à l'Occident de passer cette situation sous silence.

Lors d'un référendum organisé en 2006, 97% des résidents de la Transnistrie se sont prononcés en faveur de l'indépendance de la région vis-à-vis de Chisinau et de son adhésion ultérieure à la Fédération de Russie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала