Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Festival des nuits blanches de Saint-Pétersbourg

© © Photo: mariinsky.ruFestival des nuits blanches de Saint-Pétersbourg
Festival des nuits blanches de Saint-Pétersbourg - Sputnik France
S'abonner
Plus 200 titres figurent sur l’affiche du XXIIe Festival international des arts « Les Etoiles des Nuits blanches » qui se déroule du 28 mai au 31 juillet à Saint-Pétersbourg.

Le Festival du Théâtre Marie se distingue cette année par une très vaste participation d’artistes étrangers. Ce qui traduit au passage on ne peut mieux l’absurdité des appels à boycotter la Russie.

La géographie du Festival embrasse les grands pays de l’UE : l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne, tout comme les Etats-Unis, les pays de la CEI : le Kazakhstan et l’Arménie et aussi la Géorgie, l’Estonie et même l’Ukraine. La chanteuse d’opéra ukrainienne Oxana Dyka et son compatriote, le soliste de théâtre Marie Victor Loutsiuk, se produiront au Festival. Loutsiuk chantera la partie principale dans l’opéra d’Hector Berlioz « Les Troyens » : il ne quittera pratiquement pas la scène durant cinq heures.

« Cela est sans doute difficile. Or, si nous montrons combien cela est difficile pour nous, ce sera non moins difficile pour le public. Nous devons travailler avec plaisir pour que les spectateurs aient du plaisir eux aussi. »

Le Festival Les Etoiles des Nuits blanches dresse en premier lieu le bilan de la saison du théâtre Marie. Les meilleurs spectacles, les meilleurs programmes de concerts théâtraux sont présentés au Festival. Ces derniers tournent presque tous à l’étranger cette année.

Il y a eu des meetings avant les concerts de Valery Guerguiev aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, à Paris, à Kaunas. Il est, dit-on, peu probable que le maestro Guerguiev occupe officiellement en 2015 le poste de chef de l’Orchestre philharmonique de Munich. Valery Guerguiev se montre, quant à lui, réaliste :

« Je n’estime pas possible l’isolement international de la Russie. Je suis un homme international. Je me suis produit il y a deux jours à Munich avec l’Orchestre du Théâtre Marie et on m’a averti que ce serait tout particulièrement difficile. Or, peu d’orchestres dans le monde entier peuvent interpréter un concert que nous avons donné devant la salle comble de la Philharmonie de Munich. Je pense que c’est ainsi que la Russie se fera valoir. Nous avons, Dieu merci, des ressources inépuisables. »

Le Festival « Les Etoiles des Nuits blanches » est un exemple éloquent des ressources inépuisables russes. Cette année, il est prévu de présenter des spectacles dramatiques et de projeter des films. L’opéra de Serguei Prokofiev « La Guerre et la Paix » sera retransmis pendant le Festival dans 1000 salles de cinéma dans le monde entier. N

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала