Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Industrie ukrainienne : le verdict est rendu

© bernanamogluIndustrie ukrainienne : le verdict est rendu
Industrie ukrainienne : le verdict est rendu - Sputnik France
S'abonner
L’accord d’association entre l’Ukraine et l’UE augmentera de 0,5 à 2% le PIB des pays les plus performants d’Europe. Et quel bénéfice pour l’Ukraine ?

L’accord d’association entre l’Ukraine et l’UE augmentera de 0,5 à 2% le PIB des pays les plus performants d’Europe. Et quel bénéfice pour l’Ukraine ? A l’heure actuelle, les experts voient beaucoup plus de points négatifs que d’avantages. A court terme, il s’agit de détruire la construction automobile, l’industrie chimique de l’Ukraine.

L’industrie ukrainienne a ses particularités. L’une d’entre elles, qui est d’ailleurs très importante, - est son orientation sur la Russie. Quant à l’Europe, l’industrie ukrainienne ne représente pas un grand intérêt pour l’UE : toutes les branches industrielles y sont déjà largement présentées, met en avant Mikhaïl Beliaev, économiste à l’Institut du marché boursier et de la gestion.

« L’économie occidentale n’a pas de problème de production, mais de vente. Voilà pourquoi l’économie ukrainienne n’intéresse que peu l’Europe. Dans chaque groupe, dans ce cas il s’agit du marché européen uni, les paramètres techniques, écologiques et autres sont très réglementés. Je ne pense pas que l’industrie ukrainienne puisse répondre aux règlements imposés par les standards européens. »

De plus, l’UE n’est pas intéressée à l’essor et au développement de l’industrie ukrainienne. La seule chose que Bruxelles veut de Kiev est la livraison de matières premières et de préfabrications : métal et charbon. En ce qui concerne l’alimentation et la construction des machines, la production de ces branches industrielles ne sera tout simplement pas demandée dans l’UE, estime Anna Kokoreva, analyste de la compagnie AlparI.

« Ils ont leur propre production dont la qualité est meilleure. Oui, la production ukrainienne est moins chère, mais les produits européens sont tellement compétitifs qu’ils étoufferont les produits ukrainiens. En ce qui concerne la construction des machines… L’Ukraine ne produit pas beaucoup : matériel roulant, quelques machines agricoles. Mais on a déjà tout cela en Europe, et la qualité en est meilleure. »

L’Ukraine va-t-elle défendre les intérêts de l’économie nationale ? Les positions de Kiev ne sont pas assez fortes pour défendre quoi que ce soit, avancent les experts.

Et encore une aventure d’envergure gouvernementale – le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a promis de privatiser la propriété de l’Etat, donc de mener la plus grande campagne de privatisation de ces 10 dernières années. A l’échelle européenne, l’Ukraine est un pays assez grand avec une population de 43 millions d’habitants. Il est facile de supposer qu’il s’agira au moins des licenciements dans les entreprises privatisées et au maximum – des fermetures en masse des entreprises. Dans ce cas, les Ukrainiens se heurteront au problème de chômage.

L’opinion de l’auteur ne coïncide pas forcément avec la position de la rédaction.

La Voix de la Russie

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала