Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vol MH17: Kiev dissimule des enregistrements (Défense russe)

S'abonner
Les autorités ukrainiennes dissimulent les enregistrements des conversations entre leurs contrôleurs aériens et l'équipage du Boeing-777 qui s'est écrasé le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine, a déclaré jeudi aux journalistes le général Alexandre Maslov, ex-commandant de la DCA russe.

Les autorités ukrainiennes dissimulent les enregistrements des conversations entre leurs contrôleurs aériens et l'équipage du Boeing-777 qui s'est écrasé le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine, a déclaré jeudi aux journalistes le général Alexandre Maslov, ex-commandant de la DCA russe.

"Les enregistrements des conversations entre les contrôleurs aériens et l'équipage de l'avion, ainsi qu'entre les équipes en charge des systèmes de missiles sol-air sont particulièrement précieux. Les militaires ukrainiens les possèdent à coup sûr. C'est absolument certain, car le système n'a pas subi de modifications depuis l'époque soviétique et a toujours fonctionné comme une horloge", a indiqué le général.

Selon lui, "l'Ukraine dissimule tout cela dans les murs du Service de sécurité nationale (SBU), ce qui confirme que l'évolution des événements suit exactement le scénario de 2001" (lorsqu'un missile ukrainien avait par erreur abattu un avion de ligne russe au-dessus de la mer Noire, ndlr).

© SputnikCrash d'un Boeing malaisien en Ukraine
Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine - Sputnik France
Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine

"Pourquoi personne d'autre que la Russie n'exige que ces enregistrements soient remis immédiatement? On a du mal à comprendre", a conclu le général.

L'Etat-major russe a publié lundi 21 juillet ses données sur le crash du Boeing. Selon lui, l'avion a dévié de l'itinéraire initialement prévu et une activité excessive des radars ukrainiens a été constatée près de la zone de la catastrophe. Par ailleurs, selon l'armée russe, un avion de combat ukrainien évoluait dans le couloir aérien réservé aux vols de l'aviation civile peu de temps avant le crash du Boeing malaisien.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала